in

5G : où en est son déploiement en France ?

Crédits : Pixabay

Un peu bousculée par les événements récents dus à la pandémie de Covid-19, la date de mise en place de la 5G en France pose question. Si son arrivée est en revanche certaine, il se trouve qu’elle constitue autant une avancée technologique majeure qu’une source d’inquiétudes. 

Le déploiement de la 5G ralenti par le coronavirus

Les récents événements successifs à l’épidémie de coronavirus ont amené leur lot de perturbations. Du côté de la 5G en France, il s’avère que le calendrier a été un peu chamboulé. Plus précisément, la mise aux enchères des bandes fréquences 5G a été repoussée par l’ARCEP – l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.

Initialement prévue le 21 avril dernier, cette mise aux enchères est donc repoussée jusqu’à nouvel ordre, retardant de quelques mois la mise en place du dispositif. Une nouvelle date sera communiquée en fonction de la situation, selon la manière dont va se dérouler la suite du déconfinement. Une nouvelle date pourrait donc être proposée en juillet ou en septembre.

Les changements de la 5G

Il faudra donc encore patienter un peu… En attendant, Grenoble, Bordeaux, Lyon, Paris et d’autres villes ont servi de lieux tests en vue du déploiement de cette technologie qui promet de nombreux changements. La part des objets connectés dans le quotidien allant croissant, la 5G – qui promet d’être jusqu’à 20 fois plus rapide que la 4G – va rapidement s’avérer indispensable.

Des domaines aussi variés que la domotique, la médecine, l’agriculture, les voitures autonomes pourraient en effet être largement améliorés grâce à la 5G. En cherchant plus d’infos sur routeur-5g.fr et des sites de fournisseurs Internet, on ne peut que constater que tout le monde se tient prêt pour son arrivée. Quoique, la 5G apporte aussi son lot de méfiances.

5G
Crédits : routeur 5G

Les inquiétudes autour de la 5G

Si l’arrivée de la 5G est une bonne chose pour de nombreuses personnes, beaucoup d’autres dont en revanche part de leurs inquiétudes sur le sujet. Lorsque l’on s’y attarde, les points de tension et les zones floues sont en effet soulignés, notamment par les écologistes. 500 de ces derniers ont d’ailleurs assigné les principaux fournisseurs internet en justice le 26 mai dernier.

Bouygues, Orange, SFR et Free sont donc concernés et mis en cause concernant les risques pour la santé et l’environnement que pourrait constituer la mise en place de la 5G. Au nom du principe de précaution, les militants réclament plus d’expérimentations pour que l’on en sache plus sur l’impact de la 5G sur ces domaines.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi : 

Pirelli développe un pneu connecté en 5G, mais pourquoi faire ?

Chine : la 5G, la réalité virtuelle, les robots et les drones aident à combattre l’épidémie de coronavirus

Et si la 5G pouvait booster le développement des voitures autonomes ?