in ,

McDonald’s veut utiliser l’apprentissage automatique afin de proposer des expériences personnalisées aux clients

Crédits : capture YouTube / McDonald's Corporation

Le géant américain du fast-food a annoncé une nouvelle étape dans sa transformation digitale en faisant l’acquisition d’une société spécialisée dans l’apprentissage automatique. Le but ? Proposer des recommandations aux clients lorsque ceux-ci passent commande.

Des suggestions personnalisées aux clients

Force est de constater que McDonald’s n’apprécie guère que certains de ses clients commandent pratiquement toujours les mêmes produits. Dans son communiqué publié le 25 mars 2019, le géant américain a déclaré avoir racheté une firme nommée Dynamic Yeld. Dans la vidéo présente en fin d’article, le CEO de McDonald’s, Steve Easterbrook, explique la motivation de ce rachat. Il est question du plan de croissance Velocity Growth Plan dans lequel la technologie joue un rôle primordial.

« Avec cette acquisition, nous élargissons notre capacité à accroître le rôle que joueront la technologie et les données dans notre avenir ainsi qu’au niveau de la rapidité avec laquelle nous pourrons mettre en œuvre notre vision, afin de créer des expériences plus personnalisées pour nos clients », a déclaré l’intéressé.

Spécialisée dans l’apprentissage automatique, Dynamic Yeld devrait donc fournir à McDonald’s la capacité de faire des recommandations personnalisées afin de faire consommer plus varié à ses clients. Les solutions de cette société pourront par exemple mettre en avant certains produits en fonction des conditions météorologiques, mais également de l’heure de la commande ou encore des tendances du menu. Surtout, les algorithmes prédictifs se pencheront sur les préférences passées afin de formuler des suggestions personnalisées. En somme, il est entre autres question de faire acheter aux clients des produits auxquels ils n’auraient pas pensé.

Crédits : capture YouTube/McDonald’s Corporation

Qui est Dynamic Yeld ?

Il faut savoir que le rachat de la firme Dynamic Yeld par McDonald’s fait suite à des tests réalisés en 2018 dans certains restaurants. Il semble donc qu’ils aient été concluants si bien qu’à terme, l’ensemble des établissements de la marque pourraient finir par être équipés de ce genre de technologie.

Dans son communiqué, McDonald’s a présenté Dynamic Yeld comme étant une société de Personalization Anywhere™ basée sur l’IA. Capables de proposer des expériences personnalisées dans les restaurants, les solutions apportées par la firme concerneraient également le Web, les applications, les courriels, l’Internet des objets (IoT) ainsi que les centres d’appels. McDonald’s a également indiqué que de « nouvelles campagnes de personnalisation » sont prévues, élaborées par ses spécialistes en marketing et ses chefs de produits collaborant avec Dynamic Yeld.

En attendant, rappelons que McDonald’s – comme d’autres acteurs de la restauration rapide en France – est actuellement visée par une pétition. Le but ? Pousser ces sociétés à devenir plus responsables en termes de production de déchets, et notamment en termes de déchets plastiques.

Sources : TechcrunchMashablePresse Citron

Articles liés :

Islande : un hamburger vieux de 6 ans n’a pas pris une ride !

Nos corps pourraient traiter un « régime occidental » comme une infection dangereuse

L’intelligence artificielle pourrait s’occuper du fonctionnement des smartphones

Notez cet article