in

Faire 40 pompes d’affilée serait le signe d’une bonne santé cardiaque

Crédits : Pixabay

Une nouvelle étude suggère que la capacité de faire 40 pompes ou plus pourrait être le signe d’une très bonne santé cardiaque. Si cette recherche a des limites en termes d’échantillon, elle mérite néanmoins d’être approfondie.

Pour évaluer votre forme cardiaque, de nombreux médecins proposent des “tests sur tapis roulant”. Vous courez alors sur un tapis jusqu’à ce que votre fréquence cardiaque atteigne un certain niveau. En fonction de votre score, vous avez alors une première idée de votre forme physique. Ces tests, en revanche, prennent du temps et nécessitent un équipement coûteux. C’est pourquoi ils ne sont pas effectués régulièrement, comme ils devraient l’être. Une méthode plus “simple” et totalement gratuite pourrait en revanche permettre de prédire votre santé cardiaque.

Le test des pompes

Ce test, c’est celui des pompes. Tout le monde a déjà fait des pompes, avec plus ou moins de facilité. L’exercice est en général mis en place pour évaluer ou maximiser sa force physique par le soulèvement de son propre poids. Mais pourrait-il avoir une autre utilité ? Pour le savoir, une équipe de chercheurs a testé l’endurance de 1 100 pompiers d’âge moyen (39 ans en moyenne) sur une dizaine d’années. Ils publient leurs travaux dans la revue JAMA Network Open.

Tout au long de ces 10 années, des diagnostics de maladies coronariennes, d’insuffisances cardiaques ou d’arrêts cardiaques ont été posés. Il ressort alors de cette étude menée à moyen terme que ceux qui pouvaient faire 40 pompes consécutives (ou plus) présentaient 96 % de moins de risques de développer des problèmes cardiaques par rapport à ceux ne pouvant pas en faire plus de 10.

Pompes
Crédits : Pixabay

Approfondir les résultats

Si vous êtes capables de faire vos 40 pompes sans vous arrêter, alors vous êtes en très bonne forme, sur le plan cardiaque. Néanmoins, l’échantillon visé ici n’est pas représentatif de la population moyenne. Tout le monde n’est pas pompier, et tout le monde n’est pas un homme d’âge moyen. Il y a donc certes des limites à ces résultats. L’âge d’une personne, son indice de masse corporelle (IMC) et son niveau de forme aérobie peuvent également influencer les risques, et ce même si cette dernière est en mesure d’enchaîner les pompes.

Malgré tout, « la capacité de faire des pompes pourrait être un indicateur d’une bonne condition physique globale », ont déclaré les chercheurs. Il serait donc intéressant d’approfondir ce lien apparent chez un échantillon beaucoup plus large, incluant femmes et hommes moins actifs.

Source

Articles liés :

Les exercices d’endurance ont des effets anti-âge (mais pas la muscu)

Un excès d’exercices peut-il affecter votre santé mentale ?

Pourquoi certaines personnes restent-elles minces, peu importe ce qu’elles mangent ?

Faire 40 pompes d’affilée serait le signe d’une bonne santé cardiaque
noté 3 - 2 vote[s]