in ,

Pourquoi cette femme ne pouvait-elle plus entendre les voix masculines ?

Crédits : Pixabay

En Chine, une jeune femme  s’est réveillée il y a quelques semaines incapable d’entendre les voix masculines. Une affection rare connue sous le terme de “perte auditive en pente inversée”.

Certain·es seraient prêt·es à payer cher pour ne plus pouvoir entendre la voix de leur mari ou petit ami ? Si cette surdité peut effectivement prêter à sourire au premier abord, ce trouble inhabituel peut en réalité devenir très handicapant. En témoigne cette histoire. Le site Newsweek rapportait en effet il y a quelques jours le cas d’une patiente chinoise, qui expliquait ne plus pouvoir entendre son petit ami après avoir, la veille, souffert d’acouphènes et de vomissements.

Prise en charge à l’hôpital par la docteure Lin Xiaoqing, la patiente a ensuite expliqué pouvoir l’entendre parfaitement. En revanche, les sons émis par un patient masculin situé à proximité lui étaient complètement inaudibles. Après plusieurs analyses, la médecin a ainsi rapidement diagnostiqué une perte auditive en pente inversée, un type rare de perte auditive à basse fréquence, susceptible d’altérer la capacité à entendre des voix masculines graves. Une personne sur 12 000 ayant un problème d’audition serait concernée par cette condition (au Canada et aux États-Unis).

Crédits : iStock

De quoi s’agit-il, et quelles peuvent être les causes ?

Nous détectons les sons grâce aux vibrations de petits poils situés dans nos oreilles. Avec le temps qui passe, ou suite à des événements traumatiques, par exemple, ces poils peuvent se casser. Ceux qui permettent l’écoute des sons de haute fréquence sont plus délicats que les autres. C’est pourquoi ils ont tendance à “casser” en premier. Ce qui explique également pourquoi les pertes auditives affectent plus souvent notre capacité à entendre des sons plus aigus. L’inverse est moins fréquent, car les poils concernés se retrouvent dans la cochlée – une structure profondément reculée dans l’oreille interne (et donc plus protégée). Mais ils ne sont pas pour autant inaccessibles.

Une apparition soudaine de “perte auditive en pente inversée” pourrait, par exemple, s’expliquer par l’éclatement de vaisseaux sanguins faisant suite à un trauma. La maladie de Menière ou des mutations génétiques peuvent également en être les causes, telles que celle du gène : WFS1, impliqué dans le syndrome de Wolfram. Notons par ailleurs que, lorsque ce trouble est détecté rapidement, les chances de guérison sont très bonnes. Dans le cas de cette patiente, c’est le stress dû au travail tardif et un gros manque de sommeil qui auraient provoqué son déclin auditif.

Articles liés :

Cette militaire avait perdu son oreille, alors les médecins en ont fait une nouvelle sur son bras

Cette femme avait un cafard coincé dans son oreille, il a fallu 9 jours pour le déloger

Les huîtres peuvent « entendre », même si elles n’ont pas d’oreilles

Pourquoi cette femme ne pouvait-elle plus entendre les voix masculines ?
noté 5 - 3 votes