in

La pollution des sols met l’humanité en péril

pollution sols
Crédits : Wikimedia Commons

En pleine COP24, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) mène une campagne de sensibilisation destinée à mettre fin à la pollution des sols, qui met également l’humanité en péril. L’ONU a dressé un constat très préoccupant.

Un problème mondial

Sur sa page consacrée à la Journée mondiale des sols du 5 décembre 2018, la FAO annonce le lancement de la campagne #StopSoilPollution. L’organisation rappelle qu’à l’horizon 2050, la population mondiale devrait atteindre les 9 milliards d’habitants. Or la pollution des sols est un problème qui devra être de plus en plus considéré, dans la mesure où il est question de la contamination de l’eau, de l’alimentation, mais également de l’air.

La publication rappelle que les sols sont dotés d’une capacité de filtrage et d’atténuation des effets négatifs des polluants, mais que cette même capacité à ses limites. Il s’avère que la pression est sans cesse grandissante de la part des activités humaines : déchets urbains non traités, pratiques agricoles non durables et activités industrielles et minières – entre autres.

Par ailleurs, la technologie progresse si bien que des polluants jusqu’ici non observés le sont désormais, ajoutant à l’inquiétude déjà présente chez les experts. De plus, ces nouvelles technologies sont elles-mêmes susceptibles de rejeter d’autres contaminants dans la nature.

Crédits : Pixnio

Une ressource limitée

La FAO rappelle que la perte et la dégradation des sols sont irrécupérables sur une génération, et que ces mêmes sols représentent une ressource limitée. A fortiori, leur mise en péril pose problème, car pas moins de «95 % de nos aliments sont directement ou indirectement produits dans nos sols ». Il est donc impératif de préserver les sols sains.

Il faut également savoir que la pollution des sols cause une réaction en chaîne. En effet, la biodiversité présente dans les sols est impactée, ce qui réduit la matière organique et la fameuse capacité à agir comme un filtre. L’eau stockée dans les sols et autres nappes souterraines se trouve également contaminée, générant un déséquilibre au niveau des nutriments qui y sont présents.

La FAO évoque également la présence de nouveaux polluants tels que les produits pharmaceutiques et de soins personnels, s’ajoutant aux métaux lourds et autres polluants organiques persistants. La campagne #StopSoilPollution est destinée à faire comprendre au public que la pollution des sols est invisible, mais impacte le rendement des récoltes – et donc notre sécurité alimentaire – ainsi que leur qualité. De manière générale, outre l’environnement, la santé humaine est en jeu.

Source

Articles liés :

200 personnalités exigent une réaction immédiate face au « plus grand défi de l’histoire de l’humanité »

La transition énergétique aurait bien une face cachée !

L’agriculture biologique peut-elle nourrir le monde ? Oui, mais…

La pollution des sols met l’humanité en péril
noté 5 - 1 vote

Written by Yohan Demeure

Licencié en Géographie, j'aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné de cinéma, de musique et de voyages, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.



maison blanche

Un service de reconnaissance faciale arrive à la Maison Blanche !

Cleveron livraison

Cette voiture autonome équipée d’un bras robotisée vous livre vos colis à domicile