in ,

En quoi les Rice Krispies peuvent-ils servir à la Science ?

Crédits : Wikipédia

Des chercheurs australiens ont mené une étude durant laquelle ils ont versé du lait sur des Rice Krispies afin d’étudier l’effondrement de roches poreuses et de neige !

Créées il y a presque une centaine d’années, les Rice Krispies sont des grains de riz soufflés dont les parois sont très fines. À tel point que lorsque l’on verse du lait dessus, une sorte de craquement se fait entendre. Ce bruit est justement ce qui a suscité l’intérêt de l’équipe du docteur Itai Einav, professeur de géomécanique de l’Université de Sydney (Australie), dans une étude publiée dans la revue Sciences Advances le 12 octobre 2018.

Selon le principal meneur de ces recherches, les Rice Krispies ressemblent beaucoup – au niveau de leur structure – à de la neige sèche mais aussi à de la roche crustale – un des composants de la croûte terrestre. Elles sont toutes deux considérées comme étant des « milieux poreux et fragiles », un nom scientifique détourné par Itai Einav qui préfère les surnommer « matériaux croustillants ». De plus, l’utilisation de riz soufflé dans des recherches portant sur les effondrements de neige et de roche n’est pas inédite, mais l’utilisation de lait représente en revanche une grande première !

En effet, il faut savoir que certains effondrements ne se produisent pas seulement à cause de la pression, mais également du fait de la présence d’une grande quantité d’eau, source de fragilisation de structures telles que les barrages rocheux et les glaciers. Il est d’ailleurs peu évident d’étudier ces phénomènes, dans la mesure où ceux-ci se produisent à une vitesse très lente.

Ainsi, ajouter du lait dans les Rice Krispies a eu pour but de simuler ce genre d’effondrement en vitesse accélérée. Les céréales ont été placées dans un tube, puis mises sous pression, avant que du lait ne soit versé dans le bas du tube. Ainsi, des mini-séismes ont été observés, similaires aux cryoséismes (tremblements de glace), un phénomène se produisant de manière quotidienne en Antarctique.

Enfin, le docteur Itai Einav a estimé que cette expérience était impossible à reproduire dans la nature. Toutefois, celle-ci peut expliquer certains phénomènes naturels, ce qui appelle à la poursuite des recherches.

Source

Articles liés :

L’alarmante situation de la mer Morte et ses trous d’effondrement

Les séismes à l’origine d’effondrements marins de l’autre côté de la Terre ?

L’effondrement spectaculaire d’une arche de glace en Patagonie

En quoi les Rice Krispies peuvent-ils servir à la Science ?
Notez cette actu