in

Cette bactérie se propage dans les hôpitaux du monde entier !

Staphylococcus_epidermidis
Bacille de Staphylococcus epidermidis en microscopie électronique Crédits : Wikipedia

Des chercheurs ont identifié des variantes de staphylocoque blanc résistantes aux antibiotiques. Elles sont capables d’infecter les patients les plus faibles en milieu hospitalier, où elles ont tendance à se propager rapidement.

Le staphylocoque blanc (Staphylococcus epidermidis) est habituellement présent sur la peau humaine. Celui-ci est d’ailleurs très connu pour être une source majeure de contamination des échantillons dans les laboratoires d’analyse. En revanche, il faut savoir que trois souches multirésistantes se sont développées à l’échelle mondiale dans les hôpitaux. C’est ce qu’expliquent des chercheurs de l’Université de Melbourne (Australie) dans leur étude publiée le 3 septembre 2018 dans la revue Nature Microbiology.

« Nous avons commencé avec des échantillons en Australie », pour ensuite obtenir « un aperçu global et constaté que la bactérie est présente dans de nombreux pays et de nombreuses institutions à travers le monde », a indiqué Benjamin Howden, principal meneur de l’étude.

Il s’avère que ces souches sont une cause préoccupante de maladies nosocomiales chez les patients les plus faibles, comme les personnes âgées ou celles équipées de dispositifs implantés (valves cardiaques, cathéters, etc.). Les scientifiques australiens ont examiné des centaines d’échantillons en provenance de 78 hôpitaux du monde entier pour identifier les trois variantes de staphylocoque blanc résistantes aux antibiotiques.

« Elle peut être mortelle, mais c’est généralement chez des patients qui sont déjà très malades à l’hôpital… Cela peut être assez difficile à éradiquer et les infections peuvent être graves », a précisé Benjamin Howden.

Les trois souches de staphylocoque blanc identifiées ont selon les chercheurs modifié leur ADN pour devenir résistantes à deux des antibiotiques les plus couramment utilisés dans les hôpitaux et même souvent employés ensemble. Par ailleurs, la propagation de la bactérie se produirait le plus souvent dans les unités de soins intensifs, dans lesquelles se trouvent les patients les plus malades et recevants des antibiotiques en grande quantité.

Sources : Futura SciencesHuffington Post

Articles liés :

Des « bactéries cauchemardesques » se répandent dans les hôpitaux américains

Les chercheurs alertent : les bactéries deviennent résistantes aux désinfectants hospitaliers

Un ingrédient dans le dentifrice contribuerait à l’une des « plus grandes menaces pour la santé mondiale »

Cette bactérie se propage dans les hôpitaux du monde entier !
noté 5 - 1 vote