in

Les corbeaux, ces nouveaux collecteurs de déchets dépolluent le parc du Puy du Fou

puy du fou parc attractions
Crédits : Pixabay / Absinthologue

Une équipe de six oiseaux entraînés va dorénavant nettoyer le célèbre parc vendéen du Puy du Fou, où ils ramasseront et jetteront des mégots de cigarettes et d’autres déchets.

Ces nouveaux “collecteurs de déchets” ont été élevés en captivité et formés par Christophe Gaborit, responsable de l’Académie de fauconnerie du parc. Le dresseur a notamment eu l’idée de recruter cette espèce particulière – Corvus frugilegus – en se remémorant une scène vécue il y a une vingtaine d’années : il avait alors aperçu un groupe de corbeaux sauvages triant les déchets naturels dans un nid. Si les corvidés étaient déjà enclins à trier les matériaux dans leur habitat, il s’est alors demandé si ceux-ci pouvaient être formés pour identifier et jeter les déchets laissés par les humains.

Effectivement, ils le peuvent. Depuis quelques jours, six corbeaux freux participent au nettoyage du domaine. Les oiseaux débusquent les mégots et autres petits déchets qui traînent, et les rapportent dans une boîte en échange d’une récompense (une croquette). « Cette action ne vise pas à culpabiliser les visiteurs, car ils sont globalement respectueux de la propreté, mais elle a une portée pédagogique », explique Nicolas de Villiers, responsable du parc. « La nature elle-même peut nous apprendre à faire attention à l’environnement ». Et ils sont plutôt efficaces : l’ensemble du parc peut être nettoyé en 45 minutes.

Notons que Crowded Cities, une entreprise basée aux Pays-Bas, s’est elle aussi donné pour but d’entraîner des corbeaux afin de nettoyer les rues des mégots de cigarettes. Ruben van der Vleuten et Bob Spikman, deux amis porteurs de ce projet insolite, ont en effet créé un Crowbar (“bar à corbeaux”). Il s’agit d’un lieu où l’on apprend aux corbeaux à ramasser les mégots de cigarette puis à les déposer dans une sorte d’entonnoir. Celui-ci est équipé d’une caméra capable de reconnaître la nature du déchet, et récompense les méritants en leur offrant un peu de nourriture.

Rappelons que, selon Eco Volontaire International (EVI), 137 000 mégots de cigarettes sont jetés chaque seconde dans le monde, pour un total de 4500 milliards chaque année. Il s’agit tout simplement du déchet (non biodégradable, qui plus est) le plus commun sur Terre.

Source

Articles liés : 

Pourquoi certains corbeaux copulent-ils avec des cadavres ?

Les corbeaux de Nouvelle-Calédonie sont capables reproduire des objets de mémoire

Comme les humains, les corbeaux sont capables d’anticiper le futur

Les corbeaux, ces nouveaux collecteurs de déchets dépolluent le parc du Puy du Fou
noté 3.7 - 3 votes