in ,

Le lait et la viande plus polluants que le pétrole ?

Crédits : Max Pixel

Le manque de transparence des principales entreprises du secteur de la viande et des produits laitiers sur leur impact climatique a été dénoncé dans un récent rapport. Celui-ci incrimine entre autres les cinq plus grands producteurs mondiaux !

Le mercredi 18 juillet 2018, l’Institute for Agriculture and Trade Policy (IATP) et l’ONG Grain ont ensemble publié un rapport accablant les cinq plus grands producteurs de viande et de produits laitiers mondiaux, à savoir Cargill, Tyson Foods, JBS, Fonterra et Dairy Farmers of America. Ces géants de l’agroalimentaire émettraient plus de gaz à effet de serre (GES) que les multinationales du pétrole telles que Shell ou BP !

Par ailleurs, le document explique non seulement que ces sociétés n’ont aucune intention de baisser leurs émissions de GES, mais également que les vingt premiers producteurs mondiaux de viande émettraient ensemble deux fois plus de GES qu’un pays comme la France. Il faut savoir que le rapport s’est penché sur le cas de pas moins de 35 grosses sociétés du secteur.

Selon Devlin Kuyer de l’ONG Grain, la production de viande et de produits laitiers dans les pays où ces 35 sociétés se trouvent doit être réduite de manière drastique. Selon l’intéressé, ces géants contrebalancent les efforts faits dans les pays en matière de réduction des émissions de GES.

Or, le rapport rappelle que d’ici à 2050, « les émissions globales de 38 milliards de tonnes pour limiter la hausse de température à 1,5 °C ». En revanche si rien n’est fait et que la tendance se poursuit sur le rythme actuel, les secteurs du lait et de la viande pourraient représenter environ 80 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre d’ici trois décennies !

En mars 2018, Greenpeace estimait dans un rapport titré Moins mais mieux qu’il faudrait réduire de moitié la consommation moyenne de viande par habitant pour atteindre 16 kilos par an d’ici 2050 (et 33 kilos pour les produits laitiers). Ces recommandations ont été faites dans le but de coïncider avec les prévisions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) concernant la nécessité de limiter la hausse des températures à 2 °C d’ici à 2100.

Sources : ConsoglobeLibérationActu-Environnement.com

Articles liés :

La viande rouge et la charcuterie sont cancérigènes, déclare l’OMS

Les insectes sont plus nourrissants que la viande

De la viande issue d’animaux clonés dans nos assiettes ?

Le lait et la viande plus polluants que le pétrole ?
noté 4.2 - 6 votes