in

Sur cette photo d’un satellite chinois, la Terre semble suspendue dans le vide

Crédits : CNSA / KACST / via CCTV News

Un microsatellite chinois (Longjiang-2) s’est glissé en orbite autour de la Lune le mois dernier. En jetant un coup d’œil en arrière, il a alors aperçu notre planète et décidé de lui tirer le portrait, pour notre plus grand bonheur. La Terre semble alors suspendue dans le vide de l’espace.

Cette image a été prise le 28 mai dernier. La Chine avait lancé Longjiang-2 et son jumeau Longjiang-1 le 21 mai dernier. Les deux instruments étaient supposés orbiter et étudier la Lune en tandem, mais Longjiang-1 a depuis subi une défaillance : il dérive aujourd’hui dans l’espace sur une orbite lointaine. Longjiang-2 est de son côté toujours opérationnel. L’Administration  spatiale nationale de la Chine (CNSA) a d’ailleurs partagé via les médias officiels les premières photos de l’engin spatial ce jeudi.

Les deux satellites de Longjiang étaient à la base embarqués avec un vaisseau appelé Queqiao, un satellite de télécommunication aujourd’hui stationné dans un point de gravité neutre dans l’espace, -appelé point de Lagrange – qui surplombe le côté lointain de la Lune.

Le satellite servira ensuite de « pont » pour la prochaine mission Chang’e-4 de la Chine. Ce projet ambitieux vise à envoyer un atterrisseur et un rover sur le côté obscur de la Lune. Le satellite relais permettra alors de transférer tous les signaux radio vers la Terre. Sans lui, Chang’e-4 ne serait tout simplement pas capable de recevoir des commandes du contrôle de mission ou d’envoyer des données.

S’il réussit, Chang’e-4 sera le premier vaisseau spatial à toucher et explorer cette moitié de la surface lunaire. L’atterrisseur et le rover, ainsi qu’un vaisseau spatial de soutien en orbite, devraient être lancés en décembre 2018. Le site d’atterrissage retenu est le cratère Von Kármán, près du pôle sud lunaire. Il s’agit d’une région qui cache de la glace d’eau dans des cratères ombragés en permanence.

Source

Sur cette photo d’un satellite chinois, la Terre semble suspendue dans le vide
Notez cette actu