in ,

Quelles parties de notre corps sont les plus sensibles aux piqûres d’abeille ?

piqûre abeille
Crédits : iStock

Une expérience menée il y a quelques années par un chercheur américain visait à déterminer les endroits les plus douloureux de notre corps qu’une abeille pourrait piquer. Qu’en est-il réellement ?

L’abeille meurt après avoir piqué son ennemi. Pourquoi ? Son dard prend la forme d’un harpon, ce qui l’empêche de ressortir après l’attaque. Ainsi, l’abeille abandonne une partie de son abdomen contenant la glande à venin et est ainsi éviscérée. Celle-ci est alors condamnée à perdre la vie. Cependant, une autre question peut être intéressante : à quels endroits de notre corps les piqûres d’abeilles font-elles le plus mal ?

En 2015, un certain Michael L.Smith, chercheur en neurobiologie de l’Université Cornell (États-Unis) s’est vu décerner le Prix Ig-Nobel (prix parodique du prix Nobel) en Physiologie et Entomologie. En 2012, l’homme avait mené une expérience plutôt insolite : se faire piquer de façon répétée par des abeilles à 25 endroits différents de son corps. Le but ? Déterminer quels endroits sont les plus – et les moins – douloureux.

Michael L.Smith avait par ailleurs partagé son Prix Ig-Nobel avec un autre chercheur en la personne de Justin Schmidt, ce dernier ayant créé une échelle (de 1 à 10) destinée à graduer les douleurs ressenties par l’être humain lorsque celui-ci se fait piquer par divers insectes.

Selon les résultats obtenus par Michael L.Smith, les endroits les moins douloureux sont le haut des bras, le crâne ainsi que les orteils avec un minimum de 2,3 sur l’échelle Schmidt. En revanche, les parties les plus sensibles sont le pénis (7,3), la lèvre supérieure (8,7) et enfin en première position, les narines avec un score de 9 !

Le mode opératoire était le suivant : sur chaque zone, le chercheur renouvelait la piqûre trois fois, en laissant le dard de l’abeille planté dans la peau durant une minute avant de retirer ce dernier avec une pince. En revanche, il est juste d’évoquer le fait que certains facteurs pouvant avoir une certaine influence ont été mis de côté durant cette expérience, à savoir le sexe de la personne testée ou encore la profondeur de la piqûre.

Source

Quelles parties de notre corps sont les plus sensibles aux piqûres d’abeille ?
noté 5 - 1 vote