in

Le lancement du télescope le plus puissant au monde est une nouvelle fois retardé

Crédits : NASA

Une fois déployé, le télescope spatial James Webb (JWST) sera le plus puissant et le plus complexe techniquement jamais déployé. Il faudra cependant encore patienter avant de le voir évoluer. Initialement prévu en 2018 puis en 2019, son lancement vient d’être décalé à 2020.

On l’attend avec impatience, ce télescope. Successeur de Hubble, et 100 fois plus puissant, le James Webb Telescope devrait normalement révolutionner notre vision du cosmos, avec la promesse de nombreuses découvertes. Il va pourtant falloir s’armer de patience – jusqu’à mai 2020 – pour que ce projet aux coûts faramineux se concrétise, a prévenu ce mardi la Nasa. L’appareil est actuellement « en phase finale d’intégration et de tests qui vont prendre plus de temps pour s’assurer du succès de la mission », peut-on lire dans un communiqué. « Le lancement déjà repoussé à 2019 est maintenant prévu pour avoir lieu à peu près en mai 2020 ».

La NASA a également annoncé la mise en place d’un comité d’examen indépendant (IRB) présidé par Thomas Young – un ponte très respecté de la NASA et de l’industrie, qui a longtemps présidé des comités consultatifs et analysé des questions organisationnelles et techniques. Les résultats de l’IRB seront alors considérés par la NASA pour fixer une date de lancement plus spécifique, et seront présentés au Congrès cet été. Une fois la date de lancement établie, la NASA fournira également une estimation des coûts, qui pourraient dépasser le plafond budgétaire de 8 milliards de dollars établi par le Congrès en 2011.

Une fois déployé, et grâce à ses instruments optimisés pour l’infrarouge, ce télescope pourra étudier les premières étoiles et galaxies de l’Univers, les planètes extra-solaires autour des étoiles proches, ainsi que les planètes, lunes et astéroïdes de notre système solaire. « C’est le plus grand projet international de science spatiale de l’histoire américaine », note l’administrateur de la Nasa, Gordon Lightfoot. Le James Webb Telescope (JWST) aura une sensibilité cent fois plus grande que celle de Hubble, avec son miroir principal de 6,5 mètres de diamètre, soit près de trois fois celui de Hubble.

Source

Notez cet article