in ,

Savez-vous comment reconstituer votre arbre généalogique ?

Crédits : Wikipedia

Avez-vous déjà tenté de retrouver vos ancêtres et de reconstituer votre arbre généalogique ? Si ce n’est pas le cas, sachez qu’en France nous avons de la chance : les archives de l’État sont nombreuses, souvent numérisées et disponibles gratuitement !

Si vous n’avez pas encore essayé d’élaborer votre arbre généalogique, sachez qu’il est (assez) facilement possible de remontrer jusqu’au XVIe siècle. Par ailleurs, la généalogie fait de plus en plus d’émules dans notre pays, car environ 7 Français sur 10 s’y adonnaient en 2016.

Pour ces passionnés, reconstituer leur arbre généalogique peut être une véritable chasse au trésor, donnant parfois l’occasion de faire quelques découvertes intéressantes – ou bien décevantes si l’on manque de chance. En effet, il serait peu flatteur de découvrir par exemple qu’un aïeul du XVIIIe siècle était un malfrat !

Blague à part, auparavant l’entreprise de retracer le passé de sa famille relevait du parcours du combattant, car il fallait absolument consulter les archives communales et parfois même se rendre à l’étranger ! Il faut savoir qu’aujourd’hui une poignée de sites internet permettent de simplifier la chose au maximum. Dites merci à la loi République numérique d’octobre 2016 !

Par exemple, le site Filae.com permet de fouiller parmi 250 millions d’actes de naissance, mariage et décès des Français, et par la même occasion de retrouver nos aïeux ayant vécu au jusqu’au XIXe siècle. Citons également Culture.fr, qui rassemble les archives départementales. Rien qu’avec ces deux plateformes, il est possible de remonter jusqu’à nos arrière-arrière-grands-parents !

Avec un peu plus de chance, il est possible de remonter jusqu’à une dizaine de générations. En effet, la France est le pays possédant les archives les plus anciennes, les plus fournies et également les plus accessibles – qui plus est gratuitement. Nous devons cela, entre autres, à la création de l’état civil en 1972. Mais pour cela il faut se résoudre à se rendre dans les mairies ou archives départementales pour les données remontant à plus de 75 ans. Et oui, tout n’est pas encore numérisé !

En revanche, pour les personnes qui désirent remonter jusqu’au Moyen-âge, il leur sera beaucoup plus compliqué mais rien n’est impossible, bien que les archives de cette époque sont très rares. Les plus déterminés s’attacheront les services d’un généalogiste professionnel qui enquêtera pour eux moyennant plusieurs centaines ou milliers d’euros.

Sources : Science & VieGuide-genealogie.com

Savez-vous comment reconstituer votre arbre généalogique ?
Notez cette actu