in

Un nouveau dinosaure vieux de 113 millions d’années a été découvert

Crédit: Steve Poropat et Museums Victoria (CC-BY).

Le squelette partiel d’une nouvelle espèce de dinosaure herbivore de la taille d’une dinde vient d’être découvert, coincé dans des roches âgées de 113 millions d’années dans le sud-est de l’Australie, près du cap Otway.

Les os fossilisés de la queue et des pattes nouvellement découverts nous donnent un nouvel aperçu de la diversité des petits dinosaures herbivores bipèdes appelés ornithopodes, qui parcouraient la grande vallée qui existait autrefois entre l’Australie et l’Antarctique. Les roches du des bassins sédimentaires profonds du Crétacé inférieur qui se sont formées dans le rift austral antarctique sont maintenant exposées sous forme de plates-formes rocheuses le long de la côte sud de Victoria. Ce nouveau dinosaure vient d’être baptisé Diluvicursor Pickeringi.

Schéma du Diluvicursor pickeringi, reconstitué grâce aux os qui ont été découverts en Australie
Crédits : PeerJ 10.7717/peerj.4113/fig-7

« Le fossile du Diluvicursor montre pour la première fois qu’il y avait au moins deux types de corps distincts parmi les ornithopodes de même famille dans cette partie de l’Australie », note Matt Herne, auteur principal de cette nouvelle étude. « L’un était légèrement construit avec une queue extraordinairement longue, tandis que l’autre, le Diluvicursor, était plus solidement construit avec une queue beaucoup plus courte. Notre reconstruction préliminaire de la musculature de la queue de Diluvicursor suggère par ailleurs que ce dinosaure était un bon coureur, avec de puissants muscles rétractants », poursuit le chercheur. « Comprendre le milieu naturel de ces dinosaures – ce qu’ils mangeaient, comment ils se déplaçaient, où ils se déplaçaient – est un défi passionnant ».

Le nom de l’espèce honore le regretté David Pickering, ancien directeur de la collection des musées Victoria. L’homme aura en effet contribué de manière significative à la paléontologie australienne en laboratoire et sur le terrain, et aura permis à d’innombrables étudiants en paléontologie et chercheurs à atteindre leurs objectifs. Il est décédé il y a un peu plus d’un an, la veille de Noël en 2016.

Les ornithopodes étaient l’équivalent chez les dinosaures des bovins et des cerfs d’aujourd’hui – leurs becs cornés étaient utilisés pour brouter la végétation qu’ils broyaient ensuite en utilisant des molaires. Ils ont prospéré il y a entre 229 et 65,5 millions d’années, l’un des règnes les plus importants de la planète.

Source

Un nouveau dinosaure vieux de 113 millions d’années a été découvert
Notez cette actu

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Une vidéo nous emmène en voyage au cœur de la Galaxie

Cassini révèle le “voile translucide” que sont les anneaux de Saturne