in

Niveaux de radiation records à Fukushima : une personne exposée « mourrait presque instantanément »

Crédits : Digital Globe / Wikipedia

La compagnie électrique Tepco dit avoir relevé des taux mortels de plus de 500 sieverts au niveau du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima suggérant qu’une « personne pourrait perdre la vie même en cas de brève exposition ».

Rien ne va à Fukushima : l’opérateur Tokyo Electric Power Company Holdings Inc. (Tepco) a fait savoir ce jeudi que des niveaux records de radiation ont été détectés dans la centrale nucléaire endommagée. La compagnie affirme avoir relevé des taux de radiations pouvant atteindre les 530 sieverts par heure dans la partie basse de l’enceinte de confinement du réacteur 2, l’un des plus abîmés sur les six unités du site installé en bordure du Pacifique. Un homme exposé à une telle radioactivité « mourrait presque instantanément ». Le précédent relevé réalisé en 2012 à un autre endroit du réacteur 2 n’était selon Tepco « que » de 73 sieverts.

« Il est possible que ce taux astronomique soit dû au fait qu’une partie du combustible fondu ne soit pas immergé dans les eaux de refroidissement », comme l’avance Miyano Hiroshi, professeur émérite de l’université Hôsei qui préside une commission d’étude pour le démantèlement de la centrale et qui ne cache pas son inquiétude quant à l’avenir des opérations de démantèlement en cours. Même s’il existe une « une marge d’erreur (…) d’environ 30 % », le niveau des radiations « reste élevé », a notamment confirmé Tatsuhiro Yamagishi, un porte-parole de Tokyo Electric Power (Tepco).

Rappelons que selon les recommandations de la Commission internationale de protection radiologique (CIPR), les ouvriers du nucléaire en milieu radioactif ne doivent pas être exposés à des doses efficaces et supérieures à 20 millisieverts (mSv) par an, « moyennées sur des périodes définies de cinq ans », indique la CPIR, soit 100 mSv. Au-delà de ce seuil, le risque de leucémie s’accroît significativement.

Source : AFP, Belga

Niveaux de radiation records à Fukushima : une personne exposée « mourrait presque instantanément »
noté 4 - 1 vote[s]