in

17 singes rares du zoo de Beauval ont été volés

Crédits : NadineDoerle / Pixabay

Dans la nuit du 9 au 10 mai, 10 ouistitis argentés et 7 tamarins-lions du zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, ont été volés. Ces espèces sont menacées d’extinction.

Les 17 primates kidnappés sont « des singes extrêmement rares, extrêmement fragiles qui font partie de programmes d’élevage internationaux et qui n’appartiennent pas [au zoo] », explique Rodolphe Delord, le directeur du zoo. « Les tamarins-lions dorés appartiennent au gouvernement du Brésil. C’est très dommageable pour la conservation de l’espèce. Ce sont des espèces extrêmement menacées. »

Le mode opératoire des voleurs n’a pas été établi. Pourtant, le zoo est surveillé nuit et jour par des patrouilles de sécurité et des caméras de surveillance et est équipé de signaux d’alarme. Le visionnage des caméras est en cours.

« Il est indispensable que nous retrouvions ces animaux extrêmement rapidement. Ils sont interdits à la détention chez les particuliers et à la vente. Ils sont très difficiles à nourrir. Ce sont des singes qui doivent être détenus par des spécialistes. Nous espérons vraiment les retrouver et les récupérer rapidement. »

D’après le directeur, les voleurs « sont des connaisseurs. Ils savent lesquels prendre. » Toutes les gendarmeries de France ont été informées. Le hashtag #rendezlessinges a été lancé sur Twitter.

En 2011, il ne restait dans le monde que 650 tamarins-lions à l’état sauvage et les ouistitis argentés – l’un des plus petits singe du monde – se trouvent également menacés par la déforestation.

Source : Le Monde

– Illustration principale : Un tamarin-lion / su neko