in

Ce monstre marin préhistorique mesurait 26 mètres de long

Dessin d'artiste de l'ichtyosaure géant, qui était presque aussi grand qu'une baleine bleue moderne. Crédits : Nobumichi Tamura

Il y a environ 205 millions d’années, un monstre marin gigantesque régnait dans les océans, se nourrissant de calmars et de poissons préhistoriques. En témoignent les fragments d’une mâchoire découverts en 2016, ont indiqué lundi des chercheurs britanniques.

La découverte récente de l’immense mâchoire  de 96 centimètres de cette créature aura permis aux chercheurs d’identifier une espèce jusqu’alors inconnue, et par la même occasion de résoudre un mystère vieux de près de 170 ans. En 1850, dans le sud de l’Angleterre, des passants retrouvèrent en effet des fossiles si massifs qu’ils étaient considérés comme appartenant à des sauropodes à long cou. Grâce à la découverte de cette nouvelle mâchoire, les chercheurs pensent maintenant que ces os appartenaient probablement à l’ichtyosaure le plus grand jamais découvert. Ces créatures – des reptiles marins ressemblant à des dauphins modernes – se sont éteintes il y a environ 66 millions d’années.

La créature n’a pas encore été datée de manière précise, mais les chercheurs estiment qu’elle évoluait pendant la période du Trias, entre 251 et 199 millions d’années, plus précisément il y a 205 millions d’années. Sur la base de la longueur de la mâchoire, les chercheurs ont par ailleurs estimé que l’ichtyosaure de Lilstock, comme ils le nomment pour le moment, mesurait plus de 26 mètres de long. Cela en fait le plus grand ichtyosaure enregistré – jusqu’à 25 % plus grand que le précédent détenteur du record : Shonisaurus sikanniensis.

Fragment de la mâchoire – vieux de 205 millions d’années – appartenant à l’un des plus grands reptiles connus. Crédits : Dean Lomax/The University of Manchester/AFP/Archives/HO

Ces créatures n’étaient cependant pas considérées comme des dinosaures, mais comme des reptiles marins, cousins des lézards et des serpents, qui dépendaient de l’air pour respirer sans pour autant être dotées de branchies. Le monde était par ailleurs un endroit très différent quand cet ichtyosaure évoluait encore. Au cours du Trias tardif, le supercontinent géant – la Pangée -commençait à se diviser. Ce qui est maintenant le Royaume-Uni aurait été entouré d’une mer chaude et tropicale. Sur Terre, le climat était désertique, caractérisé par un air très chaud et sec.

Source