in ,

Un morceau de fusée s’écrase dans une ville chinoise !

Des curieux se sont approchés de l'élément de la fusée Longe Marche 3B sans protection. Crédits : Cosmic Penguin sur Twitter

Il y a quelques jours après un nouveau lancement, un morceau du lanceur Longue Marche est retombé en Chine sur une zone habitée, ce qui a donné lieu à des images impressionnantes. L’agence spatiale chinoise est-elle coupable de négligence ?

Les habitants de Baise (百色市), une ville de la province du Guangxi (Chine) ont vu ce vendredi 12 janvier 2018 un objet tomber du ciel, qui a explosé après avoir touché le sol. Évidemment, il ne s’agissait pas d’un OVNI mais de l’un des quatre boosters de la fusée chinoise Longue Marche ayant décollé plus tôt le même jour du site de lancement de Xichang situé à 700 kilomètres de là.

Il s’agissait plus précisément de la fusée Longue Marche 3B, dont la mission était de mettre en orbite deux satellites BeiDou-3 afin d’alimenter le GPS chinois, une opération menée avec succès. Cependant, un morceau du lanceur s’est écrasé au sol, une trajectoire pas totalement inconnue de l’agence spatiale chinoise. Par chance, aucun des 4 millions d’habitants de la ville n’a été touché par l’explosion.

Comme le montre la vidéo amateur visible en fin d’article, les habitants ont certainement eu la frayeur de leur vie. Mais comment expliquer que de tels événements puissent se produire ? En réalité, la Chine ne possède aucun pas de tir dans le désert ou près du littoral, si bien que les boosters – et les premiers étages – des fusées retombent systématiquement sur la terre ferme. Et le fait est que les trajectoires de ces objets sont difficilement prévisibles.

Dans ce cas précis, les boosters contenaient du carburant, à savoir de l’hydrazine et du peroxyde d’azote qui sont deux produits très toxiques. Lors de l’explosion, ces substances ont été dispersées et malheureusement, des habitants locaux se sont approchés pour immortaliser l’instant sans aucune protection.

Sources : MashableGénération NT