in

L’île de Robinson Crusoé se trouve-t-elle réellement dans les Caraïbes ?

Crédits : Wikimedia Commons

Sans aucun doute le naufragé le plus connu, Robinson Crusoé s’est échoué il y a trois siècles sur une île dont la position est détaillée dans le célèbre roman éponyme. Malgré les indications, il n’est pourtant pas si évident de retrouver ce fameux bout de terre !

« Ce fut, suivant mon calcul, le 30 septembre que je mis le pied […] sur cette île affreuse […]. Je me trouvais par les 9 degrés 22 minutes de latitude au nord de l’équateur », peut-on lire dans le roman de Daniel Defoe, Robinson Crusoé publié en 1719.

Ces indications correspondant environ au 63e méridien sont censées donner l’endroit de l’île où s’est échoué le héros dans les Caraïbes, à l’embouchure de l’Orénoque, un fleuve du Venezuela et de la Colombie. Et pourtant, ces coordonnées indiquent un point où seul l’océan est présent à des kilomètres à la ronde.

Il faut pourtant savoir que Daniel Defoe a écrit son roman en s’inspirant d’un fait réel : l’abandon sur une île déserte en 1705 d’Alexander Selkirk, un marin écossais de la corvette britannique des Cinq Ports qui effectuait un tour du monde. L’homme vécut quatre ans et douze jours sans la moindre compagnie humaine avant d’être découvert par une expédition.

Mais où se trouve cette fameuse île ? Celle-ci est située très loin de la région qu’indiquaient les coordonnées de l’auteur du roman, c’est à dire à 667 km au large de la ville chilienne de Valparaiso (33° 37’S et 78° 50’O), donc dans l’océan Pacifique !

Cette île dont la superficie est de seulement 49,7 km² a longtemps été connue sous le nom de Más a Tierra et fait partie de l’actuel archipel Juan Fernández. En 1966, le Chili lui donne un autre nom : l’île du désespoir, en hommage à Daniel Defoe mais également à Alexander Selkirk. L’île est désormais communément appelée l’île Robinson Crusoé.

Localisation de l’archipel Juan Fernández
Crédits : capture Google Maps

Sources : Science & VieCourrier International