in

Un brevet d’automobile modulable déposé par Ford

Crédits : Ford

Le constructeur automobile américain s’est posé la question suivante : une voiture doit-elle pouvoir se débarrasser de son volant et de ses pédales en cas de besoin ?

Le prototype de voiture autonome Firefly de la société Waymo est le véhicule étant allé très loin en faisant disparaître les pédales et le volant de l’habitacle. Cependant, cette automobile n’a jamais été conçue pour entrer dans le cadre d’une production à grande échelle, mais était destinée à fournir un support permettant de travailler sur l’amélioration des capacités et de l’aménagement des voitures autonomes.

Les voitures autonomes fabriquées par les constructeurs automobiles gardent le volant et les pédales. En effet, ces véhicules disposent d’un pilote automatique qui enclenche une fois mis en marche un processus de rétractation du volant dans le tableau de bord. C’est le cas des concept-cars Volvo Concept 26 et Rinspeed Ʃtos.

Le constructeur américain Ford a donc pris le problème à bras le corps et a déposé un brevet en janvier 2016 officialisé en août par l’Office américain des brevets (USPTO). Celui-ci concerne un véhicule autonome modulable rendant le volant et les pédales amovibles en cas d’inutilité. Il devient alors possible de les placer dans des niches dites « sécurisées ».

Crédits : Ford
Crédits : Ford

En Europe, la réglementation impose la présence d’une colonne de direction pour le volant, cet élément devrait donc rester en place. En revanche, la technologie « by wire » serait compatible. Celle-ci est présente dans les avions et permet un débrayage de ladite colonne. Une telle technologie existe d’ailleurs déjà chez le constructeur Infiniti au niveau de son modèle Q50. Cependant, la présence de boîtiers électroniques va être multipliée afin d’éviter les dysfonctionnements potentiels.

Ainsi, Ford pourrait proposer à l’avenir un véhicule s’adaptant à n’importe quelle législation et offrant la possibilité aux passagers de conduire l’automobile ou passer cette dernière en mode autonome. Il faut savoir que le constructeur américain a également déposé un ingénieux concept de monocycle motorisé réutilisant une des roues de l’automobile.

Sources : Les NumériquesFutura SciencesGénération NT