in ,

Un sous-marin de recherche de vie extraterrestre testé en Antarctique

Capture vidéo

La NASA a mis au point un sous-marin massif et ultra résistant destiné à être envoyé dans l’espace pour trouver de la vie extraterrestre. Faites connaissance avec Artemis, un projet assez incroyable !

L’agence spatiale américaine ne s’intéresse pas seulement à Mars, mais étudie également Jupiter et plus précisément un de ses satellites : Europe. Durant ces dernières années, plusieurs sondes ont été envoyées vers Europe, celles-ci ayant révélé l’existence d’un énorme océan situé sous la surface.

Il s’agit pour la NASA de chercher une éventuelle forme de vie dans cet océan souterrain, mais répondre à cette question nécessite évidemment d’aller faire des prélèvements sur place. Mandatée par la NASA, la société Stone Aerospace a conçu un sous-marin capable d’effectuer cette mission.

Ainsi est né Artemis, un sous-marin entièrement autonome de plus de quatre mètres de longueur pour un poids situé à 1,3 tonne. L’engin est donc massif et très résistant, notamment aux conditions les plus extrêmes. Son autonomie lui permet de se déplacer tout seul sur environ vingt kilomètres puis revenir au point de départ comme le montre le schéma ci-dessous.

(Crédit image : Stone Aerospace)

Il y a deux ans, l’autorisation d’effectuer des tests en Antarctique a été donnée à Stone Aerospace. Ainsi, une équipe d’ingénieurs de la société accompagnés par des chercheurs de la NASA se sont rendus sur place. Les résultats de ces essais ont été rendus publics la semaine dernière lors d’une conférence et la mission s’avère être un succès.

(Crédit image : Stone Aerospace)

Il reste tout de même quelques éléments à régler afin de finaliser le projet. Le satellite Europe est plutôt connu pour ses conditions extrêmes comme en témoigne la température régnant à sa surface (entre -130 et -160 °C !). Ainsi, l’océan en question se trouve sous une épaisse couche de glace dont il faudra venir à bout. Le problème, c’est que cette couche de glace est épaisse de plusieurs kilomètres.

(Crédit image : Stone Aerospace)

Stone Aerospace a déclaré développer actuellement un robot autonome baptisé Spindle alimenté par un réacteur nucléaire. Ce dernier sera armé de puissants lasers lui donnant la possibilité de forer la glace et d’embarquer le sous-marin Artemis afin de le relâcher dans l’eau, tout un programme ! Si tout se déroule comme prévu, des échantillons seront prélevés et analysés directement sur place.

Cette nouvelle fait écho à la récente déclaration commune de la NASA et l’ESA (Agence spatiale européenne) concernant un partenariat des deux agences relatif aux futures missions visant à étudier le satellite Europe. Celles-ci partageront les coûts des opérations ainsi que leurs compétences.

Sources : MotherBoardFredZoneUlyces