Transhumanisme : cet implant permet de toujours repérer le Nord

L’imagination semble n’avoir aucune limite en ce qui concerne le transhumanisme, mouvement destiné à améliorer de manière artificielle les caractéristiques de l’être humain. Désormais, il est question d’un implant...

L’imagination semble n’avoir aucune limite en ce qui concerne le transhumanisme, mouvement destiné à améliorer de manière artificielle les caractéristiques de l’être humain. Désormais, il est question d’un implant donnant la possibilité à son porteur de toujours savoir où est le nord.

Le but affiché par la société américaine Cyborg Nest : opérer une reconnexion sensorielle avec l’environnement en ajoutant aux Hommes un nouveau sixième sens. Son produit phare n’est autre que le North Sense, une sorte de petit boîtier fixé sur la poitrine qui vibre à chaque fois que son porteur fait face au pôle Nord.

« Nous sommes l’espèce vivante la plus curieuse et pourtant nous ne ressentons que très peu de choses de notre environnement. Jusqu’à maintenant », peut-on lire sur le site officiel de la société.

Il faut savoir que le North Sense n’est pas un simple outil de navigation comme un autre, mais semble aller beaucoup loin. D’après Cyborg Nest, celui-ci permet une reconnexion intense avec tout ce qui nous entoure et cet outil on ne peut plus artificiel est destiné à donner des points de repère naturels. Voici quelques exemples :

« Ma maison est à quelques kilomètres dans mon dos.» ; « Si je marche pendant des jours par là, je trouverais la mer.» ; « J’ai passé tout le concert orienté vers le nord-ouest. »

Crédits : © Cyborg Nest

L’orientation est une notion peu innée chez l’être humain, contrairement à un grand nombre d’animaux l’ayant développé durant leur évolution, le meilleur exemple étant le chien. L’humain ne comporte pas de boussole interne naturelle, mais certaines théories semblent dire que ce dernier en aurait été doté avant de la perdre avec le temps. Le North Sense vient en pratique combler cette lacune.

« Nous ne devenons pas plus machine, nous devenons plus humains », indique Liviu Babitz, cofondateur du projet.

Disponible en précommande au prix de 330 euros, le North Sense remporte d’ores et déjà un franc succès puisque de nombreuses personnes désirent en faire l’acquisition. Les futurs cyborgs (il va falloir s’habituer à ce terme) devront ensuite se rendre chez un perceur afin de se faire poser deux branches de titane nécessaires pour fixer le North Sense. Enfin, il n’est pas impensable que ce dispositif se réduise année après année pour devenir une puce sous-cutanée. Bienvenue dans le futur !

Sources : The GuardianKonbini


Vous aimerez aussi