in

Pour Stephen Hawking, l’intelligence artificielle sera « soit la meilleure soit la pire des choses jamais arrivées à l’humanité »

Credti: Pixabay

Lors d’une conférence à l’Université de Cambridge cette semaine, Stephen Hawking a de nouveau exprimé ses doutes quant aux effets de l’intelligence artificielle sur l’avenir de l’humanité. Selon lui, elle sera « soit la meilleure soit la pire des choses jamais arrivées à l’humanité ».

Lors de cette conférence, Hawking a salué la création d’un institut universitaire dédié à la recherche sur l’avenir de l’intelligence artificielle qu’il juge « cruciale pour l’avenir de notre civilisation et de notre espèce ». L’homme averti cependant que la création d’une puissante intelligence artificielle sera « soit la meilleure soit la pire des choses jamais arrivées à l’humanité ».

Le Centre Leverhulme pour l’avenir de l’intelligence (LCFI) créé à l’Université de Cambridge est un institut multidisciplinaire visant à résoudre plusieurs questions soulevées par le développement rapide de l’intelligence artificielle. Invité pour l’inauguration, Stephen Hawking a donc mis en garde la communauté scientifique quant au développement non contrôlé d’une intelligence artificielle, mais a également exprimé ses espoirs, pointant du doigt tous ses aspects positifs :

« Nous passons beaucoup de temps à étudier l’histoire qui, avouons-le, est essentiellement une histoire de la stupidité. Mais malgré tout notre temps passé à ressasser nos erreurs passées, nous semblons faire les mêmes erreurs encore et encore. Il est donc important et positif que des gens étudient plutôt l’avenir de l’intelligence », a déclaré le chercheur britannique.

Selon Hawking, cette nouvelle révolution technologique pourrait notamment permettre de « réparer » certains dégâts causés à la nature par l’industrialisation. « Et bien sûr, nous allons travailler à éradiquer définitivement la maladie et la pauvreté. Tous les aspects de nos vies en seraient transformés » souligne le chercheur. « En bref, maîtriser l’intelligence artificielle serait l’un des plus grands événements dans l’histoire de notre civilisation », a-t-il conclu.

Stephen Hawkin, en plus d’être brillant, est donc un homme prévenant. L’année dernière, il s’associait à Elon Musk et à des centaines d’autres experts en écrivant une lettre ouverte demandant aux gouvernements d’interdire les armes autonomes qui pourraient un jour être en mesure de se retourner contre les humains. Plus récemment, l’astrophysicien exprimait à nouveau ses réserves sur le bien-fondé d’un message envoyé à des extraterrestres.

Source