in ,

Voici Sentinel, un dispositif à retour de force pour les motos

Crédits : Motobit

Une start-up autrichienne a mis au point un objet intelligent ayant pour but de sécuriser les trajets à moto. Il s’agit d’un appareil portable utilisant un dispositif de rétroaction haptique afin de prévenir le motard en cas de besoin. Ce dernier reçoit des informations sur de potentiels dangers tout en pouvant garder un œil sur la route.

Un dispositif à retour haptique

En 2019, la Sécurité Routière expliquait que les motards représentent 1,6 % du trafic mais 19 % des tués. À moto, le danger est partout sur la route et diverses sociétés réfléchissent à sécuriser les trajets pour des déplacements plus sûrs. Il y a quelques semaines, la start-up autrichienne Motobit a publié une vidéo (voir en fin d’article) dévoilant sa dernière innovation. Les images montrent Sentinel, un appareil connecté pour les motards. Le dispositif peut communiquer n’importe quand via de simples vibrations, grâce à une connexion Bluetooth et une application dédiée. L’objectif ? Permettre au motard de rester concentré sur la route, de respecter les limitations de vitesse et ainsi d’éviter les accidents.

Par vibrations, il faut comprendre retour haptique, une perception kinesthésique synonyme de retour de force de plus en plus présente dans certains domaines tels que la réalité virtuelle. Ainsi, le motard reçoit donc des vibrations l’avertissant d’un éventuel danger. Le dispositif Sentinel est simple d’utilisation et peut se ranger dans une poche, au niveau de la ceinture ou peut se porter en bracelet.

boitier moto securité retour haptique 2
Crédits : Motobit

Un choix judicieux

Il faut savoir que les vibrations sont générées par des algorithmes analysant la conduite ainsi que le tracé de la route. En cas de vitesse excessive, surtout dans les virages, le motard sera averti. Pour Motobit, le choix du retour haptique est bien plus judicieux que les alertes sonores ou visuelles. En effet, le motard n’a pas besoin de quitter la route des yeux. De plus, une simple pression permet d’appeler les secours en cas de besoin. Évoquons également le fait que Sentinel peut fonctionner en groupe. Si un groupe de motard est équipé, le système définira par exemple une distance de sécurité à respecter entre chaque véhicule.

Actuellement, le dispositif fait l’objet d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo. Tout le monde peut se procurer un boîtier pour un peu plus d’une centaine d’euros. Pour l’instant, la campagne a atteint la moitié de son objectif final de 15 000 euros à une vingtaine de jours de sa clôture.

Voici la vidéo de présentation du dispositif publiée par Motobit :