in

Voici comment deux mères ont réussi à porter le même enfant

Crédits : iStock

Un couple de femmes a récemment eu l’occasion de pouvoir porter le même bébé. La première pendant cinq jours, la seconde jusqu’au terme de la grossesse. Mais comment est-ce possible ?

Ashleigh et Bliss Coulter – un couple de jeunes femmes américaines – ont récemment été en mesure de porter le même embryon en développement grâce à une nouvelle technique de fertilisation appelée INVOcell. Si au cours d’une FIV (fécondation in vitro) il est possible de féconder les ovules avec du sperme en laboratoire avant de transférer les embryons dans l’utérus de mère porteuse, cette nouvelle technique reprend un peu le même principe. Au lieu de féconder l’ovule en laboratoire, celui-ci est en revanche placé avec le sperme dans un petit flacon inséré dans le vagin.

Le vagin fait ici office d’incubateur, grâce notamment à la chaleur du corps. Au bout de cinq jours, une fois l’embryon formé, celui-ci est ensuite retiré puis implanté dans l’utérus de la mère. Deux femmes étant concernées dans ce cas précis, toutes deux ont alors pu participer au processus. Une première. Le médecin a en effet permis à la première de féconder l’embryon, qui fut ensuite placé dans l’utérus de la seconde.

« Elle a permis à l’embryon de se développer très tôt. Les ovules ont été fécondés à l’intérieur de son corps, et nous avons retiré l’appareil et congelé les embryons lorsqu’elles sont revenues cinq jours plus tard, explique la docteure Kathly Doody, qui s’est occupée des deux jeunes femmes. Par la suite, un embryon a été transféré dans le corps d’Ashleigh. C’est un peu comme passer le bâton pendant une course de relais ».

Et l’opération – moins chère qu’une FIV classique – est un succès. De ce travail d’équipe est en effet né Stetson, un petit garçon en bonne santé aujourd’hui âgé de cinq mois.

Source

Articles liés : 

Deux bébés encore dans l’utérus opérés avec succès de la colonne vertébrale

Des bébés souris en bonne santé sont nés de parents femelles

Les femmes enceintes vaccinées contre la grippe protègent aussi leurs bébés