in

Virgin Galactic augmente considérablement le prix de ses billets

Crédits : Virgin galactic

Virgin Galactic, la société de tourisme spatiale dirigée par Sir Richard Branson, propose de nouveaux billets à la vente pour voler à bord de son avion suborbital USS Unity. Le coût de quelques minutes en apesanteur pour les nouveaux clients sera beaucoup plus élevé qu’auparavant, et ils devront peut-être attendre un certain temps avant de pouvoir en profiter.

En chèque ou en carte ?

Si vous espérez acheter un billet pour l’espace (selon les normes américaines) à bord de l’un des avions spatiaux de Virgin Galactic, vous souhaiterez probablement en avoir acheté un il y a sept ans. La société vient en effet d’annoncer la réouverture de la billetterie pour ses vols permettant d’apprécier une vue sur la Terre et sur l’obscurité de l’espace à plus de 80 km d’altitude pendant environ quatre minutes. Le prix de départ : 450 000 dollars. En 2014, le prix de ces billets s’élevait à 200 000 dollars.

La vente de billets pour les clients souhaitant s’envoler avec Virgin Galactic était fermée depuis l’accident mortel de 2014, au cours duquel l’avion SpaceShipTwo s’était écrasé dans le désert de Mojave (un pilote était décédé, tandis qu’un autre, blessé, avait été transféré à l’hôpital).

C’est pourquoi, afin de prouver sa confiance en la sécurité du nouveau véhicule, Richard Branson était présent lors de la mission réussie du 11 juillet, au cours de laquelle il s’est envolé avec trois autres salariés de l’entreprise. Cette mission, appelée Unity 22, était donc une étape clé du test de l’avion-fusée avant que Virgin ne puisse commencer à faire voler des clients individuels.

virgin richard branson
Une illustration du VSS Unity. Crédits : Virgin Galactic

Être riche… et patient

La prochaine mission devrait avoir lieu fin septembre. Baptisée Unity 23, elle transportera des charges utiles scientifiques et trois membres de l’armée de l’air italienne. Il s’agira encore d’un vol d’essai, mais à terme, des missions comme celles-ci (à des fins de recherches) coûteront encore plus cher (600 000 dollars).

Les clients potentiels susceptibles de payer au moins 450 000 dollars pour un siège devront en revanche faire la queue. Virgin Galactic aurait en effet déjà vendu plus de 600 billets en 2014. Toutes ces personnes devront donc voler en premier, à l’horizon 2022/2023. En outre, environ 1000 clients potentiels ont déjà effectué des dépôts de 1 000 dollars pour voler également. Ils seront donc les suivants dans la liste d’attente.

Malgré tout, même en prenant en compte le temps d’attente et le prix exorbitant des billets, Michael Colglazier, directeur général de Virgin Galactic, s’attend à ce que les clients frappent à la porte. « Nous pensons que cette expérience est si unique et fascinante qu’elle entraînera de multiples expériences répétées avec des amis et la famille dans plusieurs ports spatiaux à travers le monde », a-t-il déclaré.