in ,

Une utilisation excessive du smartphone rendrait les étudiants fous !

Crédits : iStock

Selon une récente étude, il existerait un lien entre une utilisation excessive du smartphone et des problèmes de santé mentale chez les étudiants. Il y aurait également un lien avec une prise d’alcool plus importante, une chute des résultats scolaires et une instabilité émotive conduisant à une multiplication des partenaires sexuels.

Une étude menée sur les étudiants

Les écrans sont désormais omniprésents dans notre quotidien, et de nombreuses études tentent d’en savoir plus à ce sujet. Ces recherches concernent notamment l’utilisation d’Internet, l’impact des réseaux sociaux ou encore les effets indésirables de la lumière bleue sur notre organisme. Une étude avait même déterminé pourquoi certains utilisateurs de smartphone ont un pouce plus grand que l’autre.

Relayée par la BBC le 4 juillet 2019, une nouvelle étude s’est intéressée aux jeunes. Plus particulièrement, il s’agissait de comprendre les impacts de l’utilisation prolongée des smartphones sur les étudiants. Ces recherches ont été menées par les universités de Chicago et du Minnesota (États-Unis) ainsi que celle de Cambridge (Royaume-Uni), puis publiées dans le Journal of Behavioral Addictions.

femme smartphone
L’utilisation excessive des smartphones serait à l’origine de nombreux maux chez les étudiants !
Crédits : iStock

Des problèmes de santé mentale

Selon l’enquête, sur un total de 3 425 étudiants, 687 ont avoué utiliser leur smartphone de manière excessive. Or, parmi ces accros au mobile, la consommation d’alcool était plus importante que la moyenne. Plus surprenant, ces mêmes personnes avaient davantage tendance à multiplier les partenaires sexuels, ce qui serait le signe d’une instabilité émotive.

L’enquête révèle surtout ce qui est qualifié de problèmes liés à la santé mentale des étudiants. Les accros seraient davantage assujettis à une baisse de leur estime de soi et seraient moins capables de se concentrer (trouble de l’attention), ce qui aurait un effet indésirable sur leurs résultats scolaires. Les chercheurs évoquent même des troubles de stress post-traumatique et une exposition accrue au stress et à l’anxiété. Toutefois, les chercheurs ont indiqué ne pas avoir trouvé de corrélation avec la prise de drogues, la dépendance aux médicaments ou encore une manière pathologique de s’alimenter.

La surutilisation des smartphones a récemment fait l’objet d’une autre étude. Il est question d’une “nouvelle” croissance osseuse qui viserait à répondre aux contraintes liées à cette utilisation intensive sur le long terme !

Sources : NeowinPresse Citron

Articles liés :

Des chercheurs ont compris pourquoi la lumière bleue des smartphones perturbe le sommeil

Le premier service pornographique en réalité augmentée sur smartphone a vu le jour !

L’intelligence artificielle pourrait s’occuper du fonctionnement des smartphones

Une utilisation excessive du smartphone rendrait les étudiants fous !
noté 4.5 - 2 vote[s]