in

Une équipe travaille sur un « protocole de contact extraterrestre »

contact extraterrestre protocole
Crédit : iStock

Pour la première fois en 35 ans, une équipe d’experts politiques et de scientifiques s’est unie pour établir un ensemble de protocoles de contact extraterrestre que le monde entier devra suivre en cas de rencontre.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ? C’est l’une des plus grandes interrogations de l’Histoire de l’humanité. À notre connaissance, la Terre fait pour l’instant figure d’exception, mais si l’on part du principe que la vie peut apparaître à chaque fois que les conditions permettant son éclosion sont  réunies, alors il pourrait théoriquement exister des milliards d’autres formes de vie ailleurs dans l’Univers. D’ailleurs, bon nombre de spécialistes sont aujourd’hui convaincus que nous en aurons bientôt la preuve.

Compte tenu des distances incroyablement grandes séparant les différentes étoiles et galaxies, il y a fort à parier que cette vie sera microbienne, fossilisée, et probablement découverte au sein même de son système. Cependant, l’Univers pourrait aussi nous réserver d’autres surprises. Mais une question se pose : si nous établissons un jour le contact avec une vie extraterrestre, comment procéder ?

Un nouveau protocole

Le seul protocole de contact extraterrestre dont nous disposons aujourd’hui a été établi par la communauté du Search for Extraterrestrial Intelligence Institute (SETI) en 1989. Néanmoins, ce protocole, qui a été révisé pour la dernière fois il y a plus de dix ans, reste assez vague, se concentrant principalement sur l’importance du partage des découvertes avec le public et la communauté scientifique au sens large.

Concrètement, en cas de contact extraterrestre, le principal conseil pratique du protocole pour les scientifiques serait de faire part de leur découverte aux Nations Unies.

Dans le cadre d’un nouveau projet, le centre de recherche de l’Université St Andrews (Royaume-Uni) se chargera de coordonner les échanges internationaux entre les différents experts, universitaires ou politiques, afin d’élaborer un protocole détaillé quant à la marche à suivre en cas de rencontre extraterrestre.

enlèvement extraterrestre
Crédits : Pawel86/Pixabay

En amont, ce nouveau pôle de recherche sondera le ciel à la recherche de messages potentiels envoyés par des formes de vie extraterrestres et proposera un cadre pour donner un sens à ces signaux.

« Scruter des signaux d’origine extraterrestre supposée pour y trouver des structures de langage et y attacher un sens est un processus élaboré et long au cours duquel nos connaissances progresseront en plusieurs étapes au fur et à mesure » souligne John Eliott, de l’Université St Andrews. C’est en effet tout l’enjeu : élaborer une réponse basée sur une structure langagière encore inconnue.

Allons-nous jamais recevoir un message extraterrestre ? Nous ne savons pas. Nous ne savons pas non plus quand cela va se produire. Mais comme le souligne le chercheur, que ce soit sur le plan scientifique, philosophique, social ou politique, nous ne pouvons pas nous permettre d’être mal préparés.