in

Un serpent nommé d’après Salazar Serpentard, de la saga Harry Potter

Crédits : Mirza et al., Zoosystematics and Evolution, 2020

Une récente étude présente la découverte d’une espèce de serpent nommée en référence à Salazar Serpentard, l’un des quatre fondateurs de l’école de sorcellerie Poudlard, si chère à tous les fans d’Harry Potter.

Dans l’univers d’Harry Potter, créé par J.k. Rowling, le personnage de Salazar Serpentard est connu comme étant l’un des quatre fondateurs de Poudlard. L’homme, qui vécut (d’après le livre) durant l’époque médiévale, donna son nom à l’une des quatre maisons de l’école, dont les couleurs sont le vert et l’argent. Le personnage, outre sa puissance, se distinguait également par sa capacité à parler aux serpents (le Fourchelang), d’où le choix porté sur le serpent comme symbole de sa maison.

C’est donc tout naturellement que des chercheurs indiens, en tombant il y a quelques semaines sur une nouvelle espèce de serpent teinté de vert, ont décidé de baptiser le reptile d’après le personnage fictif.

La vipère de Salazar

Cette nouvelle espèce, nommée Trimeresurus salazar (ou la vipère de Salazar), appartient au genre Trimeresurus, qui comprend au moins 48 espèces de vipères venimeuses retrouvées dans l’est et le sud-est de l’Asie.

Trimeresurus salazar est par ailleurs le cinquième reptile découvert cette année dans l’État du nord de l’Arunachal Pradesh, en Inde (il rejoint trois autres serpents et une tortue). Les détails de sa découverte ont été publiés dans la revue Zoosystematics and Evolution.

Il est généralement difficile de différencier tous les serpents du genre Trimeresurus, tant ils se ressemblent les uns les autres, mais la vipère de Salazar semble se distinguer par la présence d’une bande rouge-orangée située sur les côtés de la tête des mâles, relève Annie Lord, interrogée par The Independent.

serpent
Crédits : Mirza et al., Zoosystematics and Evolution, 2020

Une saga qui inspire

Notons que la vipère de Salazar n’est pas la seule espèce dont le nom scientifique rend hommage à l’univers de J.K. Rowling. Plusieurs araignées ont par exemple été nommées en l’honneur d’Aragog, le roi des arachnides illustré dans le second volet de la saga. Une autre araignée a également été baptisée Eriovixia gryffindori, pour sa ressemblance avec le fameux “choixpeau magique”.

Une guêpe thaïlandaise, décou­verte en 2014, a de son côté été baptisée Ampu­lex demen­tor, du nom des effrayants Détraqueurs, gardiens de la prison d’Az­ka­ban. Pour rappel, ces derniers peuvent (entre autres) aspirer l’âme de leurs victimes, les laissant dans un état végétatif irréversible. Un peu comme les proies de cette guêpe après qu’elles aient “goûté” à son venin.

Enfin citons Dracorex hogwartsia, un dinosaure qui vécut il y a environ 60 à 80 millions d’années, dont le nom se traduit littéralement par “Roi Dragon de Poudlard”. Malgré son aspect agressif, ce dinosaure qui mesurait environ trois mètres de long et presque deux mètres de haut était un herbivore.

Source