in ,

Voici les rêves les plus recherchés sur Google

rêves les plus courants
Crédit : Bessi/pixabay

Il y a quelques mois, le site Mornings.co.uk, spécialisé dans le sommeil, a effectué une analyse des données de recherche Google pour déterminer quels étaient les rêves les plus recherchés dans chaque pays. Voici ce qu’ils ont trouvé.

Quels sont les rêves les plus recherchés ?

Les rêves sont parfois très étranges, et paraissent tellement réalistes. Une étude récente menée par des chercheurs en Russie s’était penchée sur les rêves lucides, au cours desquels les concernés sont partiellement conscients et peuvent contrôler leurs rêves pendant le sommeil. Ces rêves, avaient suggéré les chercheurs, pourraient expliquer les histoires d’enlèvements extraterrestres contées par de nombreuses personnes.

Dans le cadre d’une nouvelle étude, une équipe s’est interrogée sur les rêves les plus fréquents à travers le monde. Pour ce faire, les chercheurs ont examiné les données des recherches de rêve les plus courantes sur Google dans chaque pays où elles étaient disponibles.

Naturellement, ce genre d’étude souffre d’un énorme biais d’auto-sélection, dans la mesure où seuls les rêves de ceux qui ont été sur Google pour tenter de chercher une interprétation sont comptabilisés. De fait, l’échantillon n’est pas représentatif. Cependant, les résultats tels qu’ils sont présentés restent intéressants.

De manière générale, si l’on prend tous les pays en compte, les rêves les plus fréquemment recherchés concerneraient les serpents.

Les recherches les plus courantes ont été enregistrées au Brésil (352 000 fois par mois en moyenne) et en Turquie (214 000 par mois). Ces pays abritant plusieurs espèces particulièrement dangereuses, les voir en tête de liste n’est pas réellement une surprise. Cependant, les serpents concentraient également les interrogations de personnes évoluant dans des pays qui ne sont pas particulièrement menacés. Au Royaume-Uni, par exemple, les serpents étaient les deuxièmes termes de rêve les plus recherchés.

Les dents qui tombent

Concernant l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale, les recherches les plus courantes étaient de loin « la chute des dents ».

En 1984, une étude publiée dans Psychological Reports avait également tenté d’identifier les traits de personnalité des personnes concernées par ce type de rêve. D’après les analyses, il était ressorti que ces rêveurs étaient significativement plus anxieux et déprimés. Ces personnes étaient également moins satisfaites de leur vie, sentaient qu’elles avaient moins de contrôle dessus, et se sentaient plus impuissantes que les sujets témoins.

rêves dents
Crédits : Claudio_Scott/Pixabay

Cette histoire de chute des dents n’est pas vraiment nouvelle. Étonnamment, il existe des traces écrites de dents qui tombent dans des rêves datant du deuxième siècle de notre ère. Au fil du temps, certains ont interprété ce rêve comme prédisant la mort de proches. Une interprétation datant des années 1960 proposait que la chute des dents témoignait en réalité d’une peur de vieillir. Cependant, les personnes interrogées dans l’étude de 1984 ne semblaient pas forcément plus préoccupées par le vieillissement que les autres.

L’explication, en réalité, pourrait être beaucoup plus profonde, ou pas.

« Une explication possible est que le rêve de perte de dents représente un vestige historique inconscient ou un archétype d’une époque où les dents jouaient un rôle important dans la vie des premiers peuples. La perte réelle de ses dents pouvait laisser présager la mort en raison des changements qui en résultaient liés à l’alimentation ou à la défense« , écrit l’équipe. « De nos jours, il semble possible que des conditions psychologiques d’impuissance ou de perte de contrôle puissent déclencher ce rêve archétypal de la perte de dents. »

Alternativement, il se peut également que ceux qui rêvent de dents soient juste plus susceptibles de s’inquiéter de leur dentition. Pourquoi chercher compliqué quand on peut faire simple.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.