in ,

Que contient l’eau que nous buvons au robinet ?

© kaboompics / Pixabay

En France, nous sommes 67 % à boire de l’eau du robinet tous les jours, ou presque. C’est du moins ce que nous apprend le Centre d’information sur l’eau (C.l.eau) dans son rapport. Ce rapport concernant les habitudes des Français en 2018 nous apprend également que ce sont les jeunes de 18 à 24 et les actifs de 30 à 44 ans vivant dans des appartements en ville, qui en consomment le plus. Mais que contient cette eau ? Le savons-nous réellement ?

L’eau du robinet : une eau purifiée

Puisée dans les nappes phréatiques, les fleuves, ou les lacs, l’eau du robinet peut présenter bon nombre de saletés, particules ou polluants. C’est pourquoi, avant de pouvoir être consommée, celle-ci doit d’abord être purifiée.

70 critères de qualité

Pour qu’elle soit jugée potable, l’eau du robinet est évaluée par plus de 70 critères de qualité. Ces derniers sont fixés en France par le ministère de la Santé et figurent au Code de la santé publique (arrêtés du 11 janvier 2007 et du 21 janvier 2010).

Le Centre d’information sur l’eau (C.l.eau) rappelle que le processus de contrôle de qualité de l’eau est drastique. Il permet de s’assurer que l’eau n’est pas souillée par des polluants chimiques, des bactéries, de minéraux, etc. En 2015, pas moins de 312 000 prélèvements d’échantillons d’eau ont été effectuées pour assurer la sécurité sanitaire des consommateurs.

Crédits : iStock

Boire de l’eau filtrée

Malgré ces diverses mises en place gouvernementales, le risque de contamination est possible, il est donc courant de filtrer l’eau du robinet. Chez soi, différentes solutions existent comme les carafes filtrantes, le charbon végétal japonais Binchotan, les billes d’argiles ou encore les graines de Moringa.

En entreprise, il est possible d’utiliser des fontaines à eau dépourvues de bonbonnes, notamment celles de chez Exquado.com, qui se raccordent directement au réseau d’eau. La filtration de l’eau se fera alors directement à l’intérieur de la fontaine.

Ce que contient l’eau du robinet

Tout au long de son parcours, l’eau se charge d’oligo-éléments essentiels au maintien de la santé humaine.

L’eau calcaire

Combien de fois nous sommes-nous plaints de la quantité de calcaire de l’eau du robinet ? Pourtant, celui-ci nous est utile pour vivre, car il contient du calcium et du magnésium. Ces deux éléments sont notamment très importants pour la santé de nos os. C’est pourquoi il ne faut pas négliger l’apport qu’une eau calcaire (à des doses raisonnables, soit moins de 300 mg/l d’eau) peut avoir. On évitera également de trop adoucir l’eau, pour garder les apports de celle-ci.

Des sels dans nos verres

Les sels d’aluminium et de chlore sont utilisés dans les processus d’épurations. Ils ont pour fonction de rendre claires et limpides les eaux normalement troubles, mais aussi de combattre les différentes bactéries qui ont pu s’y développer.

Même si leur utilisation est aujourd’hui très critiquée, les autorités affirment contrôler de manière drastique leur présence et leur utilisation.

verre d'eau rawpixel Pixabay
© rawpixel / Pixabay

Du plomb : vestige d’un ancien temps

Avant la campagne de remplacement des canalisations en France, celles-ci étaient – pour la plupart – fabriquées en plomb. Le problème de ce matériau est qu’il s’érode et laisse des microparticules dans les eaux en contact. Cependant, une intoxication au plomb peut provoquer une maladie nommée le saturnisme.

Le site Ameli.fr nous rappelle que «le saturnisme est caractérisé par la présence excessive de plomb dans l’organisme. Le plomb pénètre dans le corps par les voies respiratoires et digestives. Il a des effets nocifs particulièrement chez l’enfant, ainsi que chez la femme enceinte et son bébé contaminé par voie sanguine».

Des pesticides, toujours des pesticides

Brûlures, irritations, maux de tête ou encore malformations congénitales, voilà ce que peuvent produire les pesticides présents dans l’eau du robinet. Ils sont utilisés pour tuer différentes espèces d’animaux, d’insectes ou de plantes dans les champs. Malheureusement, une fois disséminés, les produits chimiques s’infiltrent dans la terre pour finir dans les nappes phréatiques.

D’après le ministère des Solidarités et de la Santé 92,5 % de la population française a été alimentée par une eau conforme aux exigences en 2018. Il n’en reste pas moins qu’une part de la population a, elle, dû faire face à une restriction d’usage alimentaire afin d’éviter les risques sanitaires.

Articles liés :

Voici la carte interactive de la qualité de l’eau du robinet en France

Le lithium dans notre eau de robinet peut-il prévenir les troubles de la démence ?

Les enfants américains ne boivent pas assez d’eau “pure”