in

Le point Némo, meilleur point de chute pour de nombreux objets spatiaux

dessalement océan
Crédits : Free-Photos/Pixabay

Situé en plein océan Pacifique, le point Némo est l’endroit le plus éloigné de toute terre émergée. Il s’agit du point de chute idéal pour les structures spatiales qui s’écrasent sur Terre après avoir terminé leur mission.

Un point au milieu de nulle part

L’ingénieur géodésien canado-croate Hrvoje Lukatela a calculé en 1992 les coordonnées d’un point très précis sur notre planète : le point Némo. Celui-ci se trouve à environ 2 700 kilomètres de l’île Ducie (au nord), de l’îlot de Motu Nui (au nord-est), de l’île Maher (au sud), de l’île Chatham (à l’ouest) et du sud du Chili (à l’est). La zone civilisée la plus proche n’est autre que l’île de Pâques qui est elle-même l’un des territoires habités les plus isolés au monde. Ainsi, le point Némo (en référence au célèbre Capitaine Nemo) se trouve littéralement au milieu de nulle part.

Mais quelle est l’utilité d’avoir calculé ces coordonnées ? En réalité, il s’agit du point de chute idéal pour les structures spatiales ayant terminé leur activité et dont la fin est synonyme de retour sur Terre. Cela concerne plus particulièrement les satellites et autres stations spatiales dont la taille est trop imposante pour permettre une désintégration dans l’atmosphère.

point némo
Le point Némo, en rouge sur la carte.
Crédits : NOAA

L’ISS s’y écrasera en 2031

Comme l’explique Interesting Engineering dans un article du 18 juin 2022, pas moins de 263 structures spatiales ont déjà coulé autour du point Némo. Citons par exemple la station russe Mir (1986-2001) et le Skylab de la NASA (1973-1979). Par ailleurs, la Station Spatiale internationale (ISS) devrait également y échouer en 2031 selon la NASA.

Le point Némo a l’avantage de faire courir un minimum de risques aux humains, mais ce n’est évidemment pas tout. En effet, la zone est pauvre en espèces animales aquatiques dans la mesure où celle-ci se trouve au milieu du gyre subtropical du pacifique sud, le plus grand gyre océanique de la Terre. Il s’agit d’une formation dont le centre est dépourvu de nutriments et qui n’est de ce fait pas vraiment accueillant pour la vie.

Enfin, évoquons un fait assez surprenant concernant le point Némo. Ce dernier se trouve si loin de toute vie humaine que parfois, les personnes les plus proches sont en dehors de l’atmosphère. Effectivement, l’ISS est en orbite à une distance de 415 km de la Terre. Or, lorsque la station survole le point Némo, les astronautes se situent six fois plus proches de lui que les habitants de l’île de Pâques.