in

Cette nouvelle espèce d’ichtyosaure évoluait jadis en eaux profondes

Illustration de Thalassodraco etchesi. Crédits : Megan Jacobs

Une équipe de paléontologues décrit une nouvelle espèce d’ichtyosaure sensiblement différente des autres de son ordre. D’après ses caractéristiques anatomiques, ces anciens reptiles étaient parfaitement adaptés pour évoluer dans les profondeurs de l’océan.

Les ichtyosaures sont des reptiles aquatiques qui dominèrent les mers du Trias inférieur jusqu’au Crétacé supérieur. Ces prédateurs mesuraient entre un et plus de vingt mètres de long en moyenne selon les espèces. Ils étaient vivipares et devaient remonter en surface pour respirer de l’air atmosphérique.

Des paléontologues l’Université britannique de Portsmouth ont récemment analysé le squelette de l’un de ces spécimens découvert en 2009 par Steve Etches, célèbre chasseur de fossile aquatique, sur le littoral de la région du Dorset (Angleterre) dans un dépôt marin profond daté du Jurassique tardif, il y a 150 millions d’années. D’après leurs analyses, ce spécimen représente un nouveau genre et une nouvelle espèce d’ichtyosaure désormais nommée Thalassodraco etchesi.

Profilé pour vivre en profondeur

Ces reptiles, peut-on lire dans Plos One, devaient mesurer 1,8 m de long en moyenne. Ils présentaient également une cage thoracique extrêmement profonde. Cette caractéristique laisse à penser que ces reptiles développaient des poumons plus gros que la normale capables d’emmagasiner un maximum d’oxygène tout en étant protégés de la pression environnante.

En outre, ils présentaient des yeux énormes. Certes, tous les ichtyosaures avaient de gros yeux, mais ceux-ci étaient plus gros que la normale, leur conférant probablement une excellente vision dans la pénombre.

Enfin, ils développaient des centaines de dents minuscules et lisses, profilées pour s’attaquer aux calmars et autres petits poissons. “Tous les autres ichtyosaures ont des dents plus grosses avec des crêtes striées proéminentes, donc nous avons tout de suite su que cet animal était différent“, Megan Jacobs, doctorante au Département de géosciences de l’Université Baylor et coauteure de l’étude.

Ces caractéristiques démontrent que ces reptiles évoluaient principalement en eaux profondes. La paléontologue fait notamment un parallèle avec les cachalots.

ichtyosaure
Le fossile de Thalassodraco etchesi découvert. Crédits : The Etches Collection, Dorset, UK.

Rappelons qu’il y a quelques mois, des paléontologues ont également analysé les restes d’une autre de ces créatures découverts en 2011 dans le Nevada (États-Unis). Publiés dans Journal of Systematic Paleontology, leurs travaux suggèrent qu’il s’agit là encore d’une toute nouvelle espèce désormais baptisée Cymbospondylus duelferi.

En outre, nous savons qu’il s’agissait d’une femelle enceinte. Les restes de trois foetus ont en effet été retrouvés avec elles. Surnommée “Martina”, cet ichtyosaure mesurait un peu plus de quatre mètres de long.