in ,

Les États-Unis veulent dévoiler une arme spatiale secrète

Crédits : U.S. Navy / Wikipedia

Outre-Atlantique, il existerait une arme spatiale dont très peu de personnes connaîtraient l’existence. Les responsables voudraient la dévoiler au monde dans le cadre d’une démonstration. Pourquoi les États-Unis désirent-ils dévoiler un de leurs atouts ?

Vers une déclassification du dossier

Jusqu’à présent, les États-Unis ne disposaient que d’une seule arme spatiale réelle. Il s’agit du Counter Communications System, un système capable de brouiller les communications entre un ennemi et ses propres satellites. Néanmoins, certains missiles étasuniens habituellement réservés à des missions sur Terre sont aussi en capacité de toucher une cible dans l’espace depuis 2008. D’autres pays disposent également d’armes antisatellites, comme la Chine et la Russie. En 2019, l’Inde avait détruit un satellite avec une de ces armes, un acte irresponsable qui avait selon la NASA, menacé la Station Spatiale internationale.

Dans un article du 20 août 2021, le site Breaking Defense affirme que les États-Unis sont sur le point de dévoiler une arme spatiale dont seulement quelques dizaines de personnes auraient connaissance. Certains officiels poussent activement vers une déclassification du dossier, comme le général John Hyten, vice-président des chefs d’état-major interarmées. L’intéressé souhaite qu’une démonstration de l’arme spatiale ait lieu et soit diffusée dans le monde.

satellites
Crédits : Northrop Grumman

Quel type d’arme ?

L’arme en question est classée Special Access Program, le niveau le plus haut dans l’administration du pays. Étant donné que les États-Unis ont déjà prouvé leur capacité à détruire un satellite avec un missile depuis le sol, il se pourrait que cette nouvelle arme soit capable de lancer des projectiles directement depuis l’orbite terrestre. D’autres observateurs penchent pour un système laser au sol. Il s’agirait alors d’un appareil similaire à celui que la France est en train de mettre au point, et capable de grandement perturber tout type de satellite. L’arme pourrait aussi être un mini-satellite capable de protéger les plus gros contre d’éventuelles menaces. Citons également une autre possibilité : il s’agirait d’un satellite équipé d’une arme laser (ou à micro-ondes) pouvant détruire un objet dans les airs et au sol.

Mais pourquoi déclassifier ce dossier ? La première raison serait de mettre davantage la lumière sur la Space Force. Il s’agit de la sixième branche de l’armée des États-Unis que l’administration Trump avait créée en 2019. Une autre raison serait d’avertir certains pays comme la Chine et la Russie. Il faut savoir que les États-Unis dépendent énormément de leurs satellites, bien plus que ces deux pays. Ainsi, l’arme en question aurait avant tout un but dissuasif.