in

Donald Trump signe sa directive pour créer une Force spatiale militaire

Crédits : Flickr

Le président américain déclarait l’été dernier son intention de développer une force spatiale américaine. Le projet avance. Donald Trump demandait il y a quelques heures au Pentagone de préparer un projet de loi visant à créer cette sixième branche indépendante de l’armée du pays.

« Nous devons être prêts »

Une Force spatiale ? Donald Trump avait fait cette annonce surprise au mois de juin dernier, lors d’une réunion du Conseil national de l’espace. « Il ne suffit pas d’avoir une simple présence américaine dans l’espace. Il doit y avoir domination américaine dans l’espace, avait-il déclaré. Nous allons avoir une Force spatiale ». Cette nouvelle branche de l’armée, la sixième (US Army, US Air Force, US Navy, US Marine Corps et US Coast Guard), aurait pour objectif principal de protéger les satellites américains et, si le besoin s’en fait sentir, de permettre certaines offensives. Et le Président américain est bien sérieux. Donald Trump vient d’exhorter le Pentagone à préparer un projet de loi.

« Nous devons être prêts, a-t-il déclaré en signant sa directive. Mon gouvernement a fait de la création d’une Force spatiale une affaire de sécurité nationale. […] Le leadership américain dans l’espace est plus important que jamais ». Si dans un premier temps, cette force de l’espace se verra gérée par l’Armée de l’air américaine, l’entité devra normalement, à terme, avoir son propre chef d’état-major. Un poste de sous-secrétaire à la Défense pour le spatial devrait également être créé, selon les médias américains.

« Nous devons prendre soin de l’espace »

Une idée qui n’enchante pas tout le monde, à l’instar de Laura Grego, du programme de sécurité mondiale de l’Union of Concern Scientists. « 80 % des près de 2000 satellites sont des instruments civils, fournissant des communications importantes et des services économiques essentiels au bien-être de l’humanité, a-t-elle déclaré en marge de cette annonce. Nous devons prendre soin de l’espace. Si la concentration de l’autorité dans une force spatiale crée une incitation pour les nations à construire des armes spatiales qui augmentent la probabilité d’un conflit, ce serait une très mauvaise idée ».

Mais cette Force spatiale a encore beaucoup à faire pour se mettre en place. Le Congrès américain doit en effet encore approuver la création de cette toute nouvelle branche militaire. Ce qui n’est pas fait. On note par ailleurs qu’il s’agit ici de la quatrième directive de politique spatiale menée par le président Trump. La première avait demandé à la NASA d’emmener à nouveau des humains sur la Lune, avec Mars en ligne de mire. La seconde réglementation visait à simplifier le secteur spatial commercial, et la troisième concernait la gestion du trafic spatial.

Source

Articles liés :

La Chine veut construire la première centrale solaire au monde dans l’espace

Un retour de Thomas Pesquet dans l’espace pour très bientôt

SpaceX : Bientôt Internet pour tout le monde depuis l’espace ?