in

Le stade de football en bois de l’architecte Zaha Hadid sera construit au Royaume-Uni !

Crédits : Zaha Hadid Architects

Plusieurs fois, il a été question de bâtir des gratte-ciels en bois. Néanmoins, construire un stade de football dans ce matériau n’avait jamais été fait jusqu’à il y a peu. Toutefois, un permis de construire vient d’être accordé pour le projet de Zaha Hadid, architecte urbaniste de renom disparue il y a quelques années.

La mode du gros édifice en bois

En 2015, nous évoquions un projet de gratte-ciel en bois pour 2023. Annoncé à Stockholm (Suède), ce bâtiment prendra la forme d’une tour de 34 étages faite de bois et renforcée avec de l’acier et du béton. En 2018, nous parlions d’une tour baptisée W350, prévue pour être construite à Tokyo (Japon) en 2041. Cette tour également faite de bois sera d’une tout autre envergure avec ses 70 étages.

Comme l’explique Dezeen dans un article du 27 décembre 2019, le permis de construire pour un projet de stade de football en bois a enfin été délivré après plusieurs années. Il s’agit d’un projet baptisé Eco Park Stadium, porté par le cabinet Zaha Hadid Architects (ZHA). Celui-ci s’inscrit dans l’actuelle tendance écologique en matière de gros œuvre.

stade bois Zaha
Crédits : Zaha Hadid Architects
stade bois Zaha
Crédits : Zaha Hadid Architects

Un projet qui a pris du retard

L’Eco Park Stadium est prévu pour devenir l’antre du Forest Green Rovers FC, un club d’EFL League Two (4e division anglaise). Celui-ci prendra la forme d’une enceinte de 5 000 places pensée pour être neutre en carbone. Il se pourrait même que l’empreinte carbone soit positive grâce à la production d’énergie renouvelable sur place. Un des autres objectifs pour les créateurs : démontrer que l’architecture durable peut également se montrer esthétique. Décédée en 2016, Zaha Hadid avait remporté l’appel d’offre pour ce stade, tout juste avant sa disparition. Depuis, le travail a été poursuivi par les autres membres du cabinet et le projet a finalement été accepté, malgré un premier rejet en juin 2019.

Il faut toutefois savoir qu’il ne s’agira pas du tout premier stade en bois construit. En effet, les futurs Jeux Olympiques de Tokyo 2020 disposent depuis peu d’un stade en bois d’envergure nationale. Celui-ci est équipé d’une verrière en acier et est le fruit du travail de l’architecte nippon Kengo Kuma. Néanmoins, l’Eco Park Stadium est bien le premier projet de stade en bois jamais imaginé, dommage que ce dernier ait pris autant de retard.

Source

Articles liés :

États-Unis : un nouveau stade futuriste qui fait rêver

L’invention de la “snaxcup” révolutionne le fait de manger au stade !

Le premier terrain de football éclairé par l’énergie des joueurs dans une favela de Rio