in

Le niveau de la mer pourrait augmenter de 15 mètres d’ici 2300 !

Crédits : Pixabay / Quangpraha

Une récente méta-analyse publiée dans la revue Annual Review of Environment and Resources suggère que le niveau moyen des océans pourrait s’élever de près de 15 mètres d’ici 2300 si les émissions de gaz à effet de serre restent très élevées. Plus de 10 % de la population mondiale vit près des côtes.

L’étude fait ici écho au rapport très alarmant du Giec. Publié il y a quelques jours, il note l’importance de mettre en place des mesures drastiques et immédiates pour limiter le réchauffement global de la planète à 1,5 °C maximum d’ici 2030. Cette nouvelle méta-analyse signée de l’Université Rutgers, du Nouveau-Brunswick (Canada), s’attarde ici sur la hausse du niveau des océans. Les chercheurs ont en effet passé en revue les dernières études publiées au cours de ces dernières années, pour finalement ressortir une tendance claire : le niveau global des océans va continuer de grimper, et de plus en plus vite.

« Notre revue de la littérature montre que les estimations du niveau futur de la mer vont de 0,2 à 0,3 mètre d’ici 2050, de 0,4 à 1,5 mètre d’ici 2100, de 0,6 à 4,1 mètres d’ici 2150, et de 1,0 à 11,7 mètres d’ici 2300, avec des projections pour des scénarios d’émission élevée atteignant 2,4 mètres en 2100 et 15,5 mètres en 2300 », explique Robert Kopp, de l’Université Rutgers, principal auteur du document. Il rappelle au passage qu’une « part importante de la hausse du niveau de la mer au cours du dernier quart du 20e siècle est liée au réchauffement provoqué par l’Homme, en raison de son influence sur le réchauffement de l’océan et la contraction de la glace terrestre ».

Malgré la tendance, ces projections restent malheureusement sujettes aux incertitudes. « Il existe deux types d’incertitudes, poursuit le chercheur. Celles qui concernent le comportement humain (l’ampleur des émissions) et celles qui concernent la physique (le comportement des calottes glaciaires, par exemple). Le premier est sous contrôle humain, le second dépend juste de la chance ».

Rappelons qu’environ 11 % des 7,6 milliards d’humains vivent actuellement près des côtes, sur de petites îles ou au bord de deltas surpeuplés. Une élévation marquée du niveau de la mer mettrait ainsi en péril des centaines de millions de personnes, amenées à migrer vers l’intérieur des terres. Et c’est tout un écosystème qui devrait être chamboulé. Le message est ici très clair : rester sur notre trajectoire actuelle de réchauffement global aura des conséquences très graves, que les prochaines générations ne pourront affronter.

Source

Articles liés : 

Il y a 56 millions d’années, un réchauffement climatique de 5 à 8 °c a impacté la Terre, voici ce qu’il s’est passé

Réchauffement climatique : les animaux à sang chaud auront l’avantage

Non, le réchauffement climatique ne fera pas disparaître les roux

Le niveau de la mer pourrait augmenter de 15 mètres d’ici 2300 !
noté 2.3 - 3 vote[s]