in

Le miel, plus efficace que les antibiotiques contre le rhume ?

miel
Crédits : Marco Verch / Flickr

Des chercheurs britanniques suggèrent que le miel serait très efficace pour traiter le rhume et certaines autres maladies. Il s’agirait d’une alternative plus sûre, moins coûteuse et plus accessible que les antibiotiques. En revanche, le chemin est encore long avant que le cet aliment endosse officiellement le rôle de traitement.

Réduire la consommation d’antibiotiques

En 2017, nous évoquions une étude britannique ayant révélé que sur 198 échantillons de miel, 75 % contenaient des traces de pesticides. Et pourtant, il se pourrait bien que le miel soit plus efficace que les médicaments dans le traitement de certaines maladies. En tout cas, il s’agit de la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni) et publiée dans BMJ Journals le 18 août 2020.

Selon les directeurs de l’étude, le miel est un aliment efficace pour soulager les symptômes du rhume et de maladies comme la grippe. Il s’agirait alors d’une alternative aux antibiotiques, autant en termes de coût, d’accessibilité et d’efficacité que de sûreté. Pour les chercheurs, l’objectif est d’encourager les médecins à le recommander à leurs patients à la place des antibiotiques.

antibiotiques médicaments
Et si l’on prescrivait du miel pour réduire la consommation d’antibiotiques ? – Crédits : Pikist

Il est vrai que ce type de médicaments peut causer des effets secondaires. Surtout, la résistance aux antibiotiques est considérée par l’OMS comme un problème de santé publique. En effet, une surprescription d’antibiotiques réduit leurs effets. Le but est donc d’en réduire la consommation et le miel pourrait aider à cela.

Le miel peut tuer des bactéries

Depuis longtemps, le miel est un remède de grand-mère pour soigner la toux. En revanche, cet aliment n’a jamais réellement fait l’objet de recherches prouvant ces effets. Dans le cadre de leur étude, les scientifiques britanniques ont analysé des données existantes afin de savoir comment réagissent les Symptômes des infections des voies respiratoires supérieures (IVRS). Rappelons que ces IRVS affectent le nez, les sinus, le pharynx ainsi que le larynx.

Les chercheurs estiment que le miel peut contribuer aux efforts pour l’amélioration des symptômes IVRS. Plusieurs études antérieures ont montré que l’aliment était capable de tuer certaines bactéries telles qu’Escherichia coli, Helicobacter pylori ou encore celles du genre Salmonella. En revanche, tout dépend le type de miel. Les chercheurs ont notamment évoqué le miel de Tualang (Malaisie) et de Manuka (Nouvelle-Zélande). En revanche, l’examen de ces études ne suffira pas à promouvoir cet aliment en tant qu’alternative. Selon les scientifiques, des recherches plus approfondies devront être menées.