in ,

Le logo de Starfleet repéré sur Mars

Crédits : NASA / JPL / Université de l'Arizona

L’insigne de Starfleet, tiré de l’univers de fiction de Star Trek, semble s’être incrusté dans le paysage de Mars. Un phénomène qui, bien sûr, est tout à fait naturel.

La photo d’une dune en forme du célèbre logo de Star Trek – capturée par le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA, a récemment été partagée par l’agence américaine. Même le capitaine Kirk lui-même (l’acteur William Shatner) s’en est amusé sur Twitter. Mais ne vous attendez pas pour autant à voir Spock sur la planète rouge. Formée sur Hellas Planitia – un bassin d’impact d’environ 2 200 km de diamètre et 9 500 mètres de profondeur dans l’hémisphère sud de Mars -, la structure est en fait le résultat d’un phénomène facilement explicable.

D’anciennes dunes entourées de lave

Ces formes de chevron ne sont en effet pas si rares que ça. Du moins sur Mars. Cette structure est en réalité le produit d’une éruption volcanique qui a eu lieu au fond d’un bassin d’impact il y a plusieurs millions d’années. À l’époque, le vent sculptait des dunes de sable en forme de croissant – appelées barkhanes. En se déversant, la coulée de lave se séparait alors pour venir épouser la forme de la dune. La roche en fusion s’est finalement refroidie et durcie autour.

Au fil du temps, les vents martiens ont de leur côté continué à souffler. Les dunes ont donc finalement disparu, laissant leur empreinte sur le sol martien. D’où la présence de ces formes, aussi appelées “moulages de dunes”.

Planète Vulcain

Pour rester dans le célèbre univers de Star Trek, rappelons qu’il y a quelques mois, une équipe d’astronomes annonçait la découverte d’une nouvelle super-Terre ressemblant étrangement à la planète “Vulcain”, en orbite autour de l’étoile HD 26965. Les fans de Star Trek connaissent en effet cet objet par son surnom alternatif – 40 Eridani A. Dans une lettre publiée en 1991, Gene Roddenberry – le créateur de Star Trek – avait en effet confirmé auprès de plusieurs astronomes l’identification de 40 Eridani A comme étant l’hôte de la planète fictive.

Deux fois plus gros que la Terre, ce monde situé à 16 années-lumière fait le tour de son étoile tous les 42 jours, évoluant au passage dans sa zone habitable. L’objet peut par ailleurs être vu à l’œil nu. Aussi, vous pourriez observer 40 Eridani par une nuit claire et vous rendre compte, par extension, que vous contemplez la planète qui a vu naître Monsieur Spock.

Source

Articles liés :

Une imprimante 3D inspiré du “Replicator” de Star Trek

Mars : des roches en forme de “pâtes” pourraient témoigner d’une vie passée

Curiosity capture plusieurs passages nuageux sur Mars