in

Jusqu’à 36,6 °C à Montréal le 27 mai : l’est du Canada frappé par une chaleur record

Crédits : tropicaltidbits.com.

Au cours des derniers jours, une vague de chaleur intense – mais fort heureusement peu durable – a frappé les régions de l’est canadien et de la Nouvelle-Angleterre. Consolidée au cours des journées de lundi et mardi, la fournaise a culminé vers le milieu de semaine.

Aussi, mercredi le thermomètre est monté jusqu’à 36,6 °C à l’aéroport de Montréal. Une valeur qui bat largement le précédent record pour un mois de mai, établi à 34,7 °C et daté du 25 mai 2010. Il s’agit même de la température la plus élevée jamais mesurée à la station derrière les 37,6 °C du 1 août 1975. Toutefois, ce dernier chiffre est à prendre avec des pincettes car discutable selon les experts.

De manière générale, plusieurs stations du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick ont relevé des maximales – mais aussi des minimales – exceptionnellement élevées. Mercredi, Ottawa battait par exemple son record mensuel de chaleur diurne avec une température atteignant les 35 °C.

chaleur
Classement de la valeur mesurée à Montréal le 27 mai dernier, tous mois confondus. Crédits : Sophie Colombani / @ASophie_MM.

La Nouvelle-Angleterre (nord-est des États-Unis) a également été affectée. Notons entre autres le record absolu de chaleur battu au Mont Mansfield dans le Vermont avec 29,5 °C à 1340 mètres d’altitude. Et ce avant même le début de l’été !

Une chaleur humide, en provenance du Golfe du Mexique

Outre la simple envolée du thermomètre, c’est aussi une forte humidité de l’air qui a marqué cet épisode exceptionnellement précoce. De fait, le ressenti fut très inconfortable. L’humidex a culminé 41 à la station de Montréal, un niveau encore jamais atteint pour un mois de mai.

Au cours des journées de jeudi et vendredi, les températures se sont montrées un peu moins extrêmes même si les conditions sont restées éprouvantes avec un mercure fréquemment compris entre 30 °C et 33 °C en plaine. Ceci avec un humidex toujours très élevé, signant l’origine tropicale de la masse d’air (Golfe du Mexique).

chaleur record
Températures maximales relevées au cours de la journée du mercredi 27 mai. Attention, toutes les stations ne sont pas indiquées sur la carte. Crédits : Meteociel.fr.

La température minimale n’est pas descendue sous les 21,6 °C à Montréal jeudi matin. En journée de vendredi, on mesurait 31,8 °C à Gaspé (Québec) ou encore 27,6 °C à Saint John’s (Terre-Neuve), du jamais vu à ces stations là-aussi pour un mois de mai. On rappellera que les valeurs données dans cet article ne sont pas exhaustives.

Avec l’approche d’un front froid par l’ouest, la masse d’air torride a rapidement évacué la région ce samedi. Ce sont désormais des températures de saison voire inférieures aux normales qui concernent l’est canadien et le nord-est états-unien. Un soulagement certain, notamment pour les Canadiens qui profitaient à peine de l’assouplissement des mesures de confinement visant à contenir la propagation du Covid-19.

Source