in

Japon : une prime de 8 000 euros pour les familles désirant quitter Tokyo !

Crédits : Guwashi999 / Flickr

Certains citoyens de la ville la plus peuplée au monde ont décidé de partir s’installer ailleurs, dans une préfecture située à environ 350 kilomètres ! Les personnes acceptant cette condition recevront une somme d’argent en guise de motivation.

Désengorger Tokyo

La capitale du Japon compte 14 millions d’habitants en intra-muros et 43 millions si l’on prend en compte l’agglomération. Ainsi, cette ville incarne tout simplement l’aire urbaine la plus peuplée au monde devant Mexico (Mexique). Désengorger la capitale ferait parti d’un programme récemment lancé, selon la Nikkei Asian Review.

Il faut savoir qu’à l’origine, ce projet en vigueur depuis le 1er juin 2019 n’est pas celui du gouvernement. Baptisé Aichi Migration Support Project, ce programme a été – comme son nom l’indique – instigué par la préfecture d’Aichi. Celle-ci, comptant environ 8 millions d’habitants, est la quatrième aire urbaine du Japon, avec sa ville principale Nagoya. Ainsi, ce projet aurait pour double objectif de réduire la population de Tokyo tout en attirant davantage d’habitants dans la préfecture d’Aichi.

Nagoya, plus importante ville de la préfecture d’Aichi
Crédits : Wikimedia Commons

Quelles sont les conditions à remplir ?

Il faut tout d’abord savoir que les villes de Tokyo et Nagoya sont distantes de 350 km. La première condition est donc de bien vouloir migrer dans cette zone. Néanmoins, le TGV japonais Shinkansen permet aujourd’hui de parcourir cette distance en 1h30 – idéal pour rendre visite à sa famille par exemple. En 2027, un nouveau train Maglev actuellement en phase de test pourrait connecter les deux villes en seulement 40 minutes !

Pour motiver les intéressés, la préfecture d’Aichi prévoit une prime d’un million de yens – soit 8 150 euros aux familles. Une prime moins importante est prévue dans le cas des personnes seules (environ 5 000 euros). Autre avantage : l’immobilier est moins onéreux à Aichi qu’à Tokyo, si bien qu’il est possible d’acquérir une propriété pour environ deux fois moins cher. Par ailleurs, il possible d’imaginer que le coût de la vie y est également moins important.

Pour l’instant, une quarantaine de personnes ont été retenues pour migrer à Aichi. Afin de bénéficier de la prime, les candidats ont été contraints d’apporter la preuve d’avoir vécu ou travaillé à Tokyo pendant au moins cinq ans. De plus, ceux-ci se sont formellement engagés à rester vivre dans la préfecture d’Aichi durant au moins cinq années.

Sources : RTBFSoraNews24

Articles liés :

Japon : le nouveau train à grande vitesse Alfa-X en phase de test

Comment une IA a permis de réduire de 40% le vol à l’étalage au Japon

Au Japon, un village vise le “zéro déchet” d’ici 2020 : tout doit être recyclé !

Notez cet article