in

Fumer pendant la grossesse double le risque de mort subite du nourrisson

Crédits : Pixabay / Free-Photos

Une récente étude met en évidence la manière dont le tabagisme contribue au risque de mort subite du nourrisson. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Pediatrics.

Il est bien connu que le fait de consommer du tabac pendant la grossesse est malsain pour le fœtus. Malgré tout, de nombreuses femmes continuent de fumer avec un ou plusieurs bébés dans le ventre (20 % des femmes enceintes fument en Europe). Une récente étude, menée conjointement par le Seattle Children’s Research Institute et des chercheurs de Microsoft, permet aujourd’hui de mieux comprendre les risques encourus. Le risque de mort subite du nourrisson (MSN) augmente avec chaque cigarette fumée pendant la grossesse.

Chaque cigarette compte

Les chercheurs se sont ici appuyés sur des techniques de modélisation informatique. Leur objectif a été d’analyser les habitudes de consommation de tabac par la mère pour toutes les naissances enregistrées aux États-Unis de 2007 à 2011. Sur les quelque 20 millions de naissances analysées, plus de 19 000 cas de mort subite ont été enregistrés. Il ressort de cette étude que le risque de mort subite du nourrisson était en moyenne multiplié par deux. Et ce même si la mère fumait ne serait-ce qu’une seule cigarette par jour pendant la grossesse. La probabilité augmente ensuite de 0,07 point de pourcentage pour chaque cigarette fumée au quotidien.

« Grâce à ces informations, les médecins peuvent mieux conseiller les femmes enceintes sur leurs habitudes tabagiques. Sachant que même une seule cigarette fumée pendant la grossesse a un impact significatif sur le risque de mort subite du nourrisson, explique Tatiana Anderson, du Seattle Children’s hospital. À l’image des campagnes de santé publique qui ont sensibilisé les parents à l’importance de la position de sommeil du bébé qui avait entraîné une diminution de 50 % des taux de syndrome de mort subite du nourrisson, nous espérons que le fait de conseiller les femmes sur ce risque réduira le nombre de décès dus à ces causes tragiques ».

cigarette tabac fumer
Le tabagisme pendant la grossesse double le risque de mort subite du nourrisson. Crédits : Max Pixel

« Toute quantité de tabac, même une cigarette, peut doubler vos risques »

Plus précisément, et comparé aux fumeuses enceintes qui ne réduisaient pas leur consommation de tabac au cours de la grossesse, celles qui réduisaient la cigarette pendant le troisième trimestre présentaient une réduction du risque de MSN de 12 %. Mieux : cesser de fumer avant le troisième trimestre permettait de réduire le risque de 23 %. Il est en revanche à noter que les mères qui fumaient trois mois avant leur grossesse, mais qui s’arrêtaient au cours du premier trimestre continuaient toujours à courir un risque plus élevé par rapport aux non-fumeuses.

« Toute quantité de tabac, même une cigarette, peut doubler vos risques. Les médecins doivent avoir des discussions sérieuses avec les patientes, poursuit la chercheuse. Le plus important à retenir, c’est que le fait d’arrêter de fumer avant et pendant la grossesse entraîne de loin la plus grande réduction du risque de mort subite du nourrisson ».

Source

Articles liés :

La déficience auditive chez certains enfants serait liée à l’exposition au tabac avant et après la naissance

Les produits ménagers sont-ils aussi toxiques que le tabac ?

Pourquoi alcool et tabac font-ils si bon ménage ?