in

Le déficience auditive chez certains enfants serait liée à l’exposition au tabac avant et après la naissance

Crédits : Max Pixel

De nouvelles recherches menées au Japon ont révélé que l’exposition au tabagisme, tant pendant la grossesse que dans les premiers mois de la vie d’un enfant, est associée à une prévalence plus élevée de la déficience auditive.

Tabagisme passif et déficience auditive chez l’enfant seraient-ils liés ? L’étude, publiée dans Pediatric and Perinatal Epidemiology, se penche ici sur les données recueillies auprès de 50 734 enfants nés entre 2004 et 2010 dans la ville de Kobe, au Japon. Parmi les enfants, 3,8 % ont été exposés à la fumée seulement pendant la grossesse de leur mère, 15,2 % ont été exposés uniquement aux habitudes tabagiques de leur mère, 3,9 % ont été exposés à la fumée à quatre mois et 0,9 % ont été exposés à la fumée du tabac à la fois pendant la grossesse et à quatre mois.

L’audition des jeunes enfants a ici été évaluée avec le « test du chuchotement », couramment utilisé pour le dépistage de la déficience auditive chez les adultes et les enfants. Pendant le test, l’examinateur se tient derrière le patient assis (pour empêcher la lecture des lèvres) et murmure une combinaison de lettres et de chiffres. Il demande ensuite au participant de l’étude de répéter la séquence. Chaque oreille est testée individuellement.

Les résultats ont révélé une corrélation entre l’exposition à la fumée de cigarette et la déficience auditive chez les enfants de trois ans. Les enfants exposés au tabagisme passé de leur mère avaient 26 % de risque accru de déficience auditive. Ceux exposés seulement à la fumée à quatre mois avaient un risque accru de 30 %. Ceux dont les mères avaient fumé pendant leur grossesse présentaient un risque accru de 68 % de déficience auditive.

Bien que l’étude ne prouve pas que l’exposition à la fumée de cigarette est la cause directe de la déficience auditive chez les enfants, les chercheurs ont noté que la prévention de cette exposition était un moyen évident de réduire le risque pour les enfants.

« Cette étude montre clairement que la prévention de l’exposition à la fumée du tabac pendant la grossesse et après la naissance peut réduire le risque de problèmes d’audition chez les enfants », note le docteur Koji Kawakami, de l’Université de Kyoto au Japon, et principal auteur de l’étude. Il ajoute également que « les résultats nous rappellent la nécessité de continuer à renforcer les interventions pour prévenir le tabagisme avant et pendant la grossesse, ainsi que l’exposition à la fumée chez les enfants ».

Source

Le déficience auditive chez certains enfants serait liée à l’exposition au tabac avant et après la naissance
Notez cette actu