in

Est-il possible de transformer le plomb en or ?

Crédits : istara / Wikipedia

En alchimie, une théorie concerne le changement de nature des métaux grâce à une variation de leur composition. Il est notamment question de l’hypothétique pierre philosophale. Toutefois, est-il tout de même possible de changer le plomb en or par soi-même ?

Transformer le plomb en or

Dans son état naturel, l’or est un métal rare et précieux. Et s’il était possible d’en créer soi-même de manière artificielle ? Évoquons tout d’abord la pierre philosophale, une hypothétique substance alchimique dont les premières références datent de 300 après Jésus-Christ. Véritable quête des alchimistes relevant néanmoins du mythe, cette pierre avait la capacité de transformer les métaux vils en métaux précieux comme l’argent ou l’or.

Évidemment, personne n’a trouvé la pierre philosophale, mais certains ont tout de même cherché un moyen de transformer le plomb en or. En 2012, Unisciel et l’Université de Lille 1 ont exposé cette problématique dans un épisode de la série Kézako (voir en fin d’article).

Aucune méthode viable

Comme toute matière, le plomb et l’or sont constitués d’atomes. Purs, ces matériaux sont fait d’un grand nombre d’atomes identiques. Autrement dit, transformer le plomb en or implique de changer chaque atome de plomb en atomes d’or. Rappelons que les atomes sont composés d’électrons gravitant autour d’un noyau lui-même composé d’un agglomérat de neutrons et de protons. Pour le plomb naturel, il existe trois isotopes (206, 207 et 208) relatifs au nombre de neutrons et de protons de l’atome. Dans le cas de l’or, il n’y a qu’un seul isotope (197). Afin de transformer une substance en une autre, nous utilisons la plupart du temps des réactions chimiques. Il n’est pas question de transformer les atomes mais plutôt de les assembler différemment. De cette manière, en mélangeant habilement de l’hydrogène et de l’oxygène, nous pouvons obtenir de l’eau.

plomb or
Crédits : capture YouTube / Unisciel

Le fait est qu’il n’existe aucun procédé viable en lien avec la chimie permettant la transformation du plomb en or. Pour y parvenir, il faudrait casser le noyau et en retirer les neutrons et protons en trop. Or, ce moyen nécessite une énergie considérable, comme on la trouve dans les centrales nucléaires et autres accélérateurs de particules. Ainsi, opérer une telle transformation coûte très cher si bien que l’intérêt d’une exploitation est inexistant. Cette raison fait que personne n’a jamais tenté l’expérience.

Enfin, il existe une autre technique mais celle-ci ne nécessite pas de plomb. En 2015, des chercheurs du laboratoire d’Oak Ridge (États-Unis) ont utilisé du mercure, dont le nombre de neutrons et de neutrons est plus proche de celui de l’or. Néanmoins, cette technique est également très onéreuse et ne permet pas une exploitation viable.

Voici l’épisode de Kézako évoquant la possibilité de transformer le plomb en or :