in

En toute discrétion, la Finlande semble avoir mené un combat victorieux contre le coronavirus

Crédits : Santeri Viinamäki / Wikipadia

Alors que son voisin suédois avait capté l’attention des médias, la Finlande semble avoir mené un combat victorieux contre le coronavirus. Ce pays a en effet maintenu des niveaux d’infection cinq fois inférieurs à la moyenne de l’Union européenne.

Une mobilisation rapide

Lorsque l’on parle de la pandémie de Covid-19, la Finlande n’est évidemment pas le premier pays qui nous vient à l’esprit. Et pourtant, celui-ci affiche aujourd’hui une tendance très positive avec 16 637 cas pour 359 décès “seulement”, selon une publication de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). La Finlande a enregistré 45,7 nouveaux cas pour 100 000 habitants durant ces deux dernières semaines. Or, il s’agit ici du taux le plus bas de toute l’Union européenne.

Mieux encore, la Finlande est le seul pays de l’UE à afficher des chiffres à la baisse par rapport à la quinzaine précédente. Pour l’épidémiologiste finlandais en chef Mika Salminen interrogé par l’AFP, il est clair que le pic de l’épidémie est passé. Les autorités sanitaires locales expliquent ces résultats par l’action rapide du gouvernement. Ce dernier a en effet instauré un semi-confinement rapidement, dès le mois de mars, et interdit les déplacements vers et depuis la capitale Helsinki.

Finlande Helsinki
Helsinki, capitale de la Finlande.
Crédits : Olga1969 / Wikipadia

Des Finlandais exemplaires

Après la levée de ces mesures, la Finlande a mis en place un système de tests ainsi qu’une application de suivi des cas. Lancée le 31 août 2020, l’application Koronavilkku a déjà été téléchargée 2,5 millions de fois, soit l’équivalent d’un peu moins de la moitié de la population totale du pays. Par ailleurs, le succès de cette application se conjugue à une absence de problèmes de confidentialité, comme cela a été le cas ailleurs sur le continent.

Selon le Parlement européen, les Finlandais ont largement respecté les règles. Un quart de la population a même estimé que le confinement avait amélioré leur vie. Sans conteste, la Finlande est tout simplement le pays le plus positif d’Europe face aux restrictions en lien avec la crise sanitaire actuelle. Si le haut niveau d’éducation est mis en avant en ce qui concerne le bon respect des règles, le caractère des Finlandais, réservés et solitaires, est également perçu comme un atout.

Jusqu’à aujourd’hui, la Finlande était éclipsée par un de ses voisins : la Suède. En mars 2020, ce pays avait proposé une réponse inhabituelle à l’épidémie en prônant l’autoresponsabilité. Les autorités espéraient en effet ralentir la propagation du virus sans prendre de mesures drastiques. Malheureusement avec un bilan actuel de plus de 137 000 cas pour presque 6 000 décès, cette stratégie est un échec.