in

Rare : deux mammifères pondeurs albinos repérés en Australie

échidné albinos
Un échidné albinos. Crédits : Conseil régional de Bathurst)

En Australie, deux échidnés albinos extrêmement rares ont été repérés en l’espace de seulement deux semaines. Que sait-on de ces mammifères pondeurs ? Nous faisons le point.

Que sont les échidnés ?

Dans le monde des mammifères pondeurs, on évoque souvent les ornithorynques, mais ils ne sont pas les seuls. Les échidnés, qui se rafraîchissent en soufflant des bulles de morve, sont un autre exemple.

Physiquement, ces animaux ont un corps cylindrique, ainsi que des membres courts, mais puissants. Leur museau est allongé et pointu, tandis que leur langue est spécialement conçue pour collecter les fourmis, termites et autres petits invertébrés présents dans le sol. Notez aussi que les échidnés sont des animaux couverts de poils, mais qu’ils possèdent aussi des piquants semblables à ceux des hérissons.

Chez ces mammifères, les femelles pondent un ou deux œufs. Ils sont ensuite incubés dans une poche située sur leur abdomen. Après l’éclosion, les petits échidnés restent à l’intérieur jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment développés pour se débrouiller seuls.

Enfin, on distingue plusieurs genres. Les échidnés à bec court (Tachyglossus aculeatus) sont communs dans toute l’Australie tempérée et la Nouvelle-Guinée des basses terres. Les échidnés à long bec (trois espèces vivantes appartenant au genre Zaglossus) ne vivent quant à eux que dans les hautes terres de Nouvelle-Guinée. Vous les retrouverez principalement dans les régions boisées, les forêts et les zones semi-arides.

Deux observations très rares

La teinte de la fourrure de ces animaux varie en fonction de l’espèce à laquelle ils appartiennent. Toutefois, elle va en général du brun foncé au brun clair, avec des variations de teintes allant du brun roux au brun noir. La couleur de cette fourrure peut également être influencée par des facteurs tels que l’âge de l’individu et les conditions environnementales. Cependant, il peut arriver que ces animaux soient eux aussi touchés par l’albinisme. D’ailleurs, deux observations ont récemment été faites en Australie, ce qui est particulièrement rare.

La première a été faite sur une route de la région de Bathurst, selon ABC News. Un homme aurait aidé l’échidné (désormais surnommé Raffie) à traverser en toute sécurité avant de signaler l’observation aux responsables du conseil local. Onze jours après, le Wildlife Information, Rescue and Education Service (WIRES) d’Australie a publié des images et une vidéo d’un deuxième échidné albinos à nez court (surnommé M. Spike) en Nouvelle-Galles-du-Sud. Il semblait avoir été heurté par une voiture. Cependant, il n’aurait subi que des blessures mineures.

échidnés albinos
Raffie l’échidné albinos a été repéré sur une route de la région de Bathurst, en Nouvelle-Galles-du-Sud. Crédits : Conseil régional de Bathurst

 

Pour rappel, l’albinisme est un état génétique caractérisé par une absence partielle ou totale de pigmentation dans la peau, les cheveux et les yeux due à un défaut ou une absence de production de mélanine. Cette mutation peut être héritée des parents ou se produire de manière sporadique.

En ce qui concerne ces deux spécimens, le conseil régional de Bathurst a demandé aux membres du public de ne pas les approcher, au risque d’interférer avec leur comportement naturel.