in

Comment réparer son smartphone au lieu d’en racheter un ?

smartphone cassé
Crédits : PxFuel

Depuis déjà longtemps, l’obsolescence programmée est en marche. Pourtant, il est la plupart du temps possible de réparer ses appareils du quotidien (électroménager, etc.). Dans le cas du smartphone, il est très tentant d’en racheter un après une panne ou une casse. Néanmoins, il y a peut-être mieux à faire.

Réparer plutôt que racheter

Votre smartphone est cassé, l’écran est fendu et plus aucun moyen de rallumer l’appareil ? En 2015, le magazine Que Choisir publiait une enquête à propos des types de pannes concernant les smartphones. La plus fréquente (69 % des cas) est relative à l’écran qui est notamment la partie de l’appareil la plus exposée aux chutes et autres chocs. La seconde panne la plus fréquente est relative à la batterie qui est en proie à l’usure avec le temps. Dans ce genre de cas, de nombreuses personnes paniquent et foncent racheter un autre portable. Toutefois, il y a différents moyens d’éviter cela et donc, de finir par abandonner le smartphone cassé dans un tiroir.

La première chose à faire est de vérifier la garantie. En France, elle est obligatoire pendant deux ans pour chaque équipement électronique. De plus, cette durée doit être mentionnée sur le ticket de caisse depuis le 1er juillet 2021. Ainsi, vous pourriez bénéficier d’une réparation gratuite si la panne provient de l’appareil. Le cas échéant, la réparation reste possible dans une majorité des cas. Il s’agit d’un acte écologique pouvant également faire réaliser des économies face à l’achat d’un nouvel appareil.

Rappelons au passage que pendant longtemps, les fabricants n’ont pas été très dociles. Aujourd’hui, deux extrêmes se font face : FairPhone et son smartphone facilement démontable et Apple, avec ses iPhone réputés pour être difficiles à réparer. En revanche, tout semble dépendre des modèles et cela concerne également d’autres marques telles que LG, Nokia ou encore Samsung. Par ailleurs, il existe un indice de réparabilité allant de 1 à 10, et ce, depuis le 1er janvier 2021.

réparer smartphone
Crédits : Skitterphoto / Pixabay

Réparer soi-même un smartphone n’est pas impossible

Afin d’éviter une réparation chez un spécialiste, le mieux est de se lancer soi-même dans les hostilités. Par exemple, la batterie est facile à remplacer s’il y a une coque arrière, mais beaucoup moins si ce n’est pas le cas. Néanmoins, rien n’est vraiment impossible même pour d’autres parties telles que l’écran, le haut-parleur, ou encore les boutons si ces derniers ne sont pas soudés. En revanche, les autres types de problèmes n’offrent peu de choix que de s’en remettre à un professionnel. Cela peut par exemple être le cas s’il faut procéder à une microsoudure dans le cas d’une panne d’un connecteur de charge.

Sur Internet, de nombreux sites proposent des tutos plutôt bien faits en anglais ou en français. Il y a donc de la substance en quantité, permettant de réparer soi-même son smartphone moyennant une certaine patience. Voici quelques exemples de plateformes : iFixit, SOSAV ou encore Brico-Phone, proposant chacun des pièces détachées à la vente. Si vous n’avez pas le temps, ni l’envie ou la patience, il faut savoir qu’il est toujours mieux de confier son appareil à un professionnel plutôt que d’en acheter un neuf.