in

Une comète visitera bientôt la Terre pour la première fois depuis Neandertal

exocomètes comète
La comète ISON photographiée en novembre 2021. Crédits : NASA/MSFC/Aaron Kingery

La comète, nommée C/2022 E3, traverse actuellement le système solaire interne. Elle fera son approche la plus proche du soleil (périhélie) le 12 janvier, puis passera près de la Terre. Son passage le plus proche – le périgée – se produira entre le 1er et le 2 février.

Il y a une nouvelle comète en ville, et elle arrive vite. Si C/2022 E3 continue de s’éclaircir comme elle le fait actuellement, elle pourrait d’ailleurs être visible dans un ciel sombre à l’oeil nu. Cela en fait donc l’une des comètes les plus prometteuses pour les astronomes amateurs depuis la comète NEOWISE, visible dans le ciel nocturne durant l’été 2020 entre les griffes de la Grande Ours. L’objet ne reviendra dans le voisinage de la Terre que dans 6 800 ans.

Cependant, rien n’est jamais gravé dans le marbre avec les comètes, pour qui les flirts avec le Soleil peuvent être fatals. La comète Leonard en est le dernier exemple en date. L’objet, qui s’était rapproché de notre étoile en janvier 2022, s’était finalement désintégré quelques semaines plus tard.

Notez que même si elle s’estompe, C/2022 E3 devrait toujours être visible avec des jumelles ou un télescope pendant plusieurs jours autour de son approche rapprochée.

Comment observer la comète ?

Selon la NASA, les observateurs de l’hémisphère nord pourront trouver la comète dans le ciel du matin, alors qu’elle se déplace vers le nord-ouest en janvier. C/2022 E3 (ZTF) deviendra visible pour les observateurs de l’hémisphère sud début février. En métropole, la nouvelle lune du 21 janvier pourrait offrir une belle opportunité d’observation, si la météo le permet. Si tel est le cas, visez la constellation de la Girafe.

C/2022 E3 avait été repérée pour la première fois début mars 2022 par la caméra de surveillance à grand champ du Zwicky Transient Facility. Apparaissant initialement comme un astéroïde, C/2022 E3 (ZTF) qui se trouvait à l’intérieur de l’orbite de Jupiter à l’époque, a rapidement commencé à s’éclairer comme le font les comètes. Au moment de sa découverte, C/2022 E3 (ZTF) avait une magnitude de 17,3, passant à une magnitude de 10 en novembre, et devrait éventuellement atteindre une magnitude de 6.

comète C/2022 E3
Carte montrant la trajectoire orbitale de la comète C/2022 E3. Crédits : NASA/JPL-Caltech

D’après les calculs, C/2022 E3 aurait une période orbitale d’environ 50 000 ans. Cela signifie que la comète ne s’était pas approchée aussi près de la Terre depuis la période du Paléolithique supérieur. À cette époque, Neandertal régnait encore sur l’Europe, avant d’être supplanté environ 10 000 ans plus tard.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.