in

Comète Neowise : jusqu’à quand et comment l’observer à l’oeil nu ?

Crédits : Declan Deval, Apod/Nasa

C/2020 F3, surnommée comète NEOWISE, est actuellement visible à l’oeil nu dans le ciel français. Pour la repérer, il vous suffit d’observer les griffes de la Grande Ours. Un spectacle fascinant qui ne durera pas éternellement !

Si les comètes ATLAS et SWAN devaient être les stars de cet été, c’est finalement NEOWISE qui fait le show. Découverte le 27 mars dernier, la comète est en effet déjà passée au plus près du Soleil sans se fragmenter. Elle fera son approche la plus proche de la Terre (103 millions de km) le 23 juillet prochain. En attendant, la comète est suffisamment éloignée de notre étoile pour être visible à l’oeil nu.

Comment la repérer ?

Dès le 13 juillet dernier, Neowise était visible aux premières lueurs de l’aube. Les lève-tôt devaient alors guetter son lever au-dessus de l’horizon nord-est, vers 4h du matin. Sous nos latitudes, la comète a dès lors continué d’être visible en fin de nuit. En revanche, à partir de ce soir (20 juillet), il deviendra très difficile de la distinguer aux aurores, sa lumière se noyant dans les brumes qui bordent l’horizon.

Pour apprécier le spectacle, les couche-tard ont désormais l’avantage. Et pour cause : C/2020 F3 se distingue depuis quelques jours dès le départ du Soleil. Évidemment, plus le ciel s’obscurcit, et plus elle se met à briller. Pour la repérer, visez entre les deux pattes de la Grande Ours, à l’horizon Nord-Est.

Dans la nuit du 22 au 23 juillet, lorsque la comète sera au plus près de la Terre, dirigez alors votre regard au-dessus des griffes d’une patte arrière. Puis revenez ensuite entre les deux pattes les deux jours suivants.

Après le 27 juillet, la comète filera vers la Chevelure de Bérénice, entre le Lion à l’ouest et le Bouvier à l’est. À cette période en revanche, l’observation de la comète devra se faire avec des jumelles ou une lunette astronomique.

comète
Localisation de la comète NEOWISE du 20 au 26 juillet. Crédits : Eddie Irizarry utilisant Stellarium, via EarthSky.

Vous l’aurez compris, il ne vous reste que quelques nuits pour profiter du spectacle à l’oeil nu. C’est donc maintenant ou jamais. Et pour cause : il est en effet prévu que C/2020 F3, qui est une comète dite de longue période, ne revienne dans le voisinage du Soleil que dans 6 800 ans !

Si la comète est encore visible quelques jours depuis le sol, elle l’est également depuis la Station spatiale internationale (ISS). Les astronautes et cosmonautes actuellement à bord n’ont d’ailleurs pas manqué l’événement. En témoigne cette vidéo proposée par Space.com, s’appuyant sur les photos prises par le cosmonaute russe Ivan Vagner.