in

La Chine se prépare pour terminer sa nouvelle station spatiale

Vue d'artiste de la Station spatiale chinoise entièrement assemblée. Crédits : CNSA

Les travaux d’assemblage d’une nouvelle fusée lourde Longue Marche 5B sont en cours au port spatial de Wenchang tandis que la Chine se prépare à achever la construction de sa nouvelle station spatiale. Le décollage est prévu début octobre.

Des composants de la fusée Longue Marche 5B ont été récemment livrés à la base de lancement de Wenchang, sur la côte nord-est de l’île d’Hainan. La fusée est en cours de préparation pour le lancement début octobre du module d’expérience Mengtian. Ce dernier mesure 17,9 m de long et 4,2 m de diamètre pour une masse de vingt-deux tonnes. Mengtian rejoindra les deux modules déjà placés en orbite (le module central Tianhe et le module expérimental Wentian), complétant ainsi la station spatiale Tiangong en forme de T.

Avec ce nouveau module, Tiangong s’étendra à un espace de vie et de travail d’environ 110 mètres cubes. Il fournira en outre une plus grande production d’électricité grâce à de nouveaux panneaux solaires de trente mètres de long. Le module proposera également des racks scientifiques pour mener des expériences en microgravité.

Le nouveau module Wentian dispose également d’un sas permettant au petit bras robotique de 5,2 m de long lancé avec le module Wentian de saisir des expériences scientifiques et de les installer sur des adaptateurs de charge utile.

station chine
L’étage central de trente mètres de long de la nouvelle fusée Longue Marche 5B arrive au port spatial de Wenchang en septembre 2022. Crédit : CMSA

Premier transfert d’équipage

La Chine aimerait maintenir sa station opérationnelle pendant au moins une décennie. En plus d’y mener diverses expériences scientifiques, les taïkonautes (astronautes chinois) se prépareront aux vols de longue durée dans l’espace, avec la Lune et Mars en ligne de mire.

Mengtian sera accueilli par les trois membres de l’équipage de la mission Shenzhou-14, actuellement à bord de la station. Les taïkonautes Chen Dong et Liu Yang ont terminé jeudi leur première activité extravéhiculaire en utilisant le nouveau sas du module Wentian. L’équipage de Shenzhou-14 accueillera légalement l’équipage de Shenzhou-15 d’ici la fin de l’année, marquant le premier transfert d’équipage de la Chine pour cette station.

Une fois la station achevée, il est aussi prévu que la Chine lance un nouveau télescope optique nommé Xuntian en 2023. Ce dernier co-orbitera avec la station dans le but de pouvoir s’y amarrer en cas de besoin (pour les opérations de réparation ou de maintenance). La station spatiale elle-même pourrait également être étendue de trois à six modules si d’aventure d’autres pays venaient à se greffer au projet.

Pour rappel, les trois précédents lancements de Longue Marche 5B avaient entraîné des rentrées incontrôlées médiatisées et controversées (du côté occidental) des premiers étages de ces lanceurs. A priori, ce prochain lancement ne dérogera pas à la règle.